Tendances

À quand le co-home à Maurice ?

cohome
Image: we demain

Alors qu’à Maurice nous parlons tous juste de co-working, le co-home commence à faire son petit bonhomme de chemin en France. Le co-working ou le co-home a pour but: d’aider les professionnels à s’épanouir dans leur activité professionnelle, à être plus efficaces, tout en restant en contact avec le monde extérieur.

 

Pourquoi se tourner vers le co-home ? Pour vous aider à y voir plus clair et vous mettre à l’aise avec ce nouveau concept, ICT.io a fait un petit tour dans les coulisses. Pour commencer, ce concept a été créé par deux jeunes femmes, Laura Choisy, consultante en communication web des ONG, spécialiste de l’économie sociale et solidaire, et Céline Martinet, développeuse informatique.

 

Qu’est-ce que le co-homing ?

À l’inverse du co-working, pour pratiquer le co-homing, vous n’avez pas besoin d’un grand espace, le co-home fait dans la simplicité, tout en état aussi pratique. Le co-home est une plateforme permettant à des travailleurs indépendants de louer leur salon à des professionnels  isolés, afin de rompre avec la solitude que connaissent parfaitement ceux qui ont pris le parti de travailler seuls chez eux.

« Chez soi, on dispose de tout ce dont on a besoin pour une journée de travail, bureau, connection internet, thé, café… Mais on reste seul. Or il n’existait aucune plateforme de mise en relation des free-lances dans notre situation, » déplore Laura déplore Laura Choisy, l’une des fondatrices de ce concept.

En d’autres mots le co-home consiste à travailler dans une ambiance conviviale tout en sortant de chez soi et de rencontrer d’autres freelances.

 

Comment ça marche ?

À travers une plateforme de réservation, les freelances et entrepreneurs  qui ne disposent pas d’un bureau fixe contactent ceux qui peuvent les accueillir chez eux. Cet accueil peut durer toute une journée ou quelques heures. Évidemment, il ne s’agit pas d’accueillir chez soi gratuitement, néanmoins, la facture sera bien moins conséquente que pour la location d’un espace de co-working.

Pour ceux qui voudraient s’enrichir avec le co-home, sachez que le but n’est pas de se faire de l’argent, car la somme demandé couvre seulement une partie des frais d’internet, le café, voire les petits encas, s’il y en a.

«Les espaces de co-working existants sont souvent bruyants, trop chers, et restent finalement des lieux de solitude a l’inverse des journées de ‘co-homing’ » qui, selon Laura Choisy, « mêlent sérieux et convivialité ».

 

C’est pour qui ?

Le co-home est destiné à tous ceux qui travaillent en indépendant par exemple : freelances, entrepreneurs, artistes ou même étudiants, pour ne citer que ces catégories.

 

Un petit conseil

Pour un co-homing serein, il est conseiller d’accueillir dans votre espace les entrepreneurs ou free-lances que vous avez l’habitude de côtoyer, ou que vous avez d’ores et déjà rencontrés lors des ‘get-together’ entrepreneuriale. Cela vous évitera de nombreux désagréments !

Enfin, nous devons admettre que l’idée nous plait, car sortir du train-train quotidien et rencontrer de nouvelles personnes, cela fait toujours du bien !

Source: We Demain

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !