Tendances

Art digital et multimédia : la nouvelle ère

art digital
Photo : ICT.io

Microsoft a accueilli l’artiste Yolanda del Riego dans ses locaux, situés à Caudan, ce mardi 26 juillet, pour parler de l’art digital et multimédia. Elle expose actuellement ses oeuvres autour du thème “Changement climatique : la perspective d’une artiste” au bâtiment Dias Pier du Caudan Waterfront.

 

Digital et créativité font bon ménage

C’est lors d’une session interactive hébergée par Microsoft que Yolanda del Riego a pris la parole afin d’aborder le sujet de l’art digital et multimédia. Plusieurs artistes, étudiants et amateurs d’art étaient présents pour échanger avec elle et découvrir son talent, mais aussi d’autres méthodes, loin des pinceaux et des canevas traditionnels. Yolanda del Riego a en effet parlé de son intérêt pour la peinture, le collage, l’aquarelle et les supports offerts par le digital. Si sa carrière a débuté dans les années 1970 avec des techniques traditionnelles, l’artiste a travaillé presque exclusivement à partir de supports digitaux depuis 2010.

art digital

Ludovic Froget, responsable de la communication chez Microsoft Indian Ocean Islands and French Pacific, fait ressortir que l’entreprise est heureuse de cette collaboration avec l’ambassade américaine de Port-Louis.
“La mission de Microsoft est de permettre aux individus et aux entreprises de faire plus de choses grâce à la technologie. Yolanda del Riego le démontre bien à travers son travail. Elle utilise la technologie pour réaliser des oeuvres uniques et magnifiques.”

 

L’art digital dans un contexte mauricien

Certes, l’île Maurice est équipée et de nombreuses imprimeries exploitent diverses méthodes d’impression de plus en plus innovantes. Néanmoins, les artistes présents à cette rencontre étaient d’accord sur une chose : la gravure, n’est pas aussi populaire à l’île Maurice malgré les nombreuses opportunités dont disposent nos artistes.

Yannick Durhone, présent lors de cette session interactive, témoigne : “Les techniques maîtrisées par Yolanda del Riego demandent beaucoup de pratique et de créativité. Cela a été le cas pour elle et c’est le cas pour les artistes locaux également. Les possibilités sont là, et le résultat final repose sur l’impression de l’oeuvre et pas forcément sur les logiciels utilisés.” Pour l’artiste mauricien, le potentiel et le matériel sont là. Il suffit de les exploiter à bon escient… Et d’ajouter : “Beaucoup savent utiliser Photoshop et les logiciels de ‘graphic design’ étudiés à l’université ou encore via YouTube et autres tutoriels. Mais ce sont le concept et l’impression qui rendent la chose unique. Il faut être plus conceptuel. Le ‘digital art’ englobe tout cela”.

 

Plus d’infos sur l’exposition en cours

L’exposition présente les travaux de Yolanda del Riego en tant que “printmaker”. Elle est organisée par l’ambassade des Etats-Unis à Maurice et aux Seychelles, en collaboration avec le groupe Rogers, Reef Conservation Mauritius, le Caudan Waterfront, l’Institut Français de Maurice et Microsoft Indian Ocean Islands Ltd. Les gravures ont été sélectionnées parmi les deux dernières expositions de l’artiste en Espagne, “The Sea as I See It” et “Escalada Insostenible”, qui se sont tenues respectivement à Majorque et à Madrid.

Les oeuvres de Yolanda del Riego peuvent être observées jusqu’au 5 août prochain au bâtiment Dias Pier, au Caudan Waterfront.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !