Tendances

Business model, comment trouver la bonne formule ?

Le terme « business model » est devenu très tendance ces temps-ci avec l’avènement des startups. Il est cependant difficile de trouver le bon business model dès la première tentative. De ce fait, les fondateurs de startups veulent connaître le moment idéal pour itérer leur business model.

 

 

Le business model : quel intérêt ?

Le business model, aussi appelé modèle économique, permet de schématiser la stratégie de l’entreprise en ce qui concerne la création de valeur. En d’autres termes, le business model indique la manière dont la société prévoit de générer des revenus et les facteurs opérationnels qui lui permettront d’atteindre et de maintenir une rentabilité saine.

« Le seul objectif d’un entrepreneur est la quête de son business model » – Oussama Ammar, CoFounder chez TheFamily

L’utilité du business model :

  • Répondre aux questions essentielles : que vendre, à qui, comment, etc,
  • Identifier les segments de marché et de clientèle,
  • Mettre en exergue le facteur différenciant et innovant par rapport à l’existant sur le marché,
  • Mettre en évidence les générateurs de revenus et la rentabilité résultante,
  • Permet de fournir une présentation claire et synthétique sans détails techniques.

Les startups utilisent un « business model canva ». Le but étant d’avoir à la fois un contenu synthétique et visuel pour mobiliser les équipes. C’est aussi un document qui peut être utilisé pour communiquer efficacement auprès de partenaires potentiels et investisseurs. À savoir que le « business model canva » a été conçu par Alexander Osterwalder en 2004.

 

 

Le business model : une évolution perpétuelle

« Un bon modèle économique est essentiel à chaque organisation qui souhaite réussir, qu’il s’agisse d’une startup ou d’une entreprise établie. » – Joan Magretta, associée senior à l’Institut de Stratégie et de Compétitivité de la Harvard Business School.

Les premières idées ne conduisent pas forcement aux meilleures opportunités pour les startups. En effet, les entrepreneurs formulent des hypothèses. Ces hypothèses sont le fruit d’un travail de réflexion portant sur les idées qui seraient, selon eux, potentiellement concluantes. Le business model permet de contenir ces hypothèses avant d’être testé. L’entrepreneur doit avoir un esprit ouvert et ne pas s’attacher à certaines idées, car il est fort probable qu’il doit itérer ou faire pivoter son business model.

Avec les nouvelles technologies et l’apparition de nouveaux concurrents, les entreprises doivent perpétuellement faire évoluer leur business model. Nous avons tous entendu parler de Kodak. Le business model de cette entreprise était devenu obsolète. Pour les startups, la question ne se pose même pas, car il faut s’adapter très vite pour survivre.

« Dans le climat actuel, il est préférable d’assumer que la plupart des modèles économiques, même réussis, auront une courte durée de vie ». – Alexander Osterwalder

 

 

La différence entre « itération » et « pivot »

  • L’itération fait référence à un ajustement mineur dans le business model. Dans ce cas précis, l’entrepreneur décide de réorienter le modèle économique et la proposition de valeur, mais les nouveaux modèles sont encore étroitement liés à l’idée de base.
  • Un pivot se produit lorsqu’une entreprise décide de façon substantielle de modifier un ou plusieurs composants de son business model.

Eric Ries, à travers son livre « The Lean Startup », définit le fait de pivoter son business model. La destination (la vision de l’entreprise) ne change pas : c’est simplement les moyens qu’elle emploie pour y parvenir qui évolue (le pivot).

« Un pivot est un changement de stratégie, mais en gardant la même vision » – Eric Ries.

 

 

Les entrepreneurs et les intra-preneurs font facilement des itérations à leurs idées, néanmoins, ils ont du mal à pivoter vers un modèle économique et une proposition de valeur radicalement différents. Ce phénomène se produit habituellement parce que les entrepreneurs :

  • S’attachent à une idée et prennent trop de temps avant de tuer une idée qu’ils aiment,
  • Sont trop lent à réaliser que des changements substantiels sont nécessaires.

 

Tuer une idée

Pour réussir en affaires, il faut parfois mettre ses émotions de côté. En effet, il est difficile pour les entrepreneurs de faire pivoter leur business model, car ils y ont consacré du temps. Au fil du temps, cette idée et le business model qui en résulte prennent racine. Il est difficile de faire une croix sur ce modèle économique, au profit d’un nouveau. Voici quelques situations qui pourraient pousser les startups à pivoter leur business model :

  • Les prospects potentiels ne sont pas convaincus de la proposition de valeur formulée,
  • Les prospects potentiels trouvent que le prix proposé est excessif, et ne peuvent se le permettre,
  • L’équation financière est déficiente. Les revenus ne sont pas assez élevés pour soutenir les coûts opérationnels,
  • Des facteurs externes sont en train d’affecter le marché.

 

 

Faire entrer le business model dans les mœurs mauriciennes

À Maurice, de plus en plus de jeunes entrepreneurs se lancent dans cette belle aventure en incorporant leur société. Le business plan, aussi connu comme le plan d’affaires, est encore perçu comme étant le document le plus important pour une startup. Pour aller voir des investisseurs potentiels et des banques locales afin d’obtenir un financement, le business plan est obligatoire. Cependant, les chances sont minimes pour une startup d’obtenir un investissement sans avoir d’abord un business model qui tienne la route et un portefeuille clients.

Le business plan peut être fait en parallèle. Comme le business model, le plan d’affaires doit être régulièrement mis à jour. Le challenge consiste en une prise de conscience par rapport à l’utilité du business model pour les startups mauriciennes.

Et vous, avez-vous trouvé la bonne formule en ce qui concerne votre business model ?

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !