Startups

Ça bouge en Afrique pour les entrepreneurs

entrepreneur
Image: Ahmad & Akbar

Le dernier rapport de New World Wealth sur la richesse de l’Afrique révèle qu’il y a maintenant un peu plus de 160 000 millionnaires et entrepreneurs en Afrique. De 2000 à 2014, le nombre de millionnaires sur le continent a augmenté de plus de 145%, par rapport au taux de croissance mondial qui est de 73%.

Ces dernières années, la plupart de ces nouveaux millionnaires ont été des jeunes entrepreneurs. Inspiré de leurs success stories, ICT.io vous emmène à la découverte de trois jeunes qui contribuent à faire bouger l’Afrique. Ils sont mis en avant sur la plateforme Afrique Jeune Entrepreneur, qui encourage l’entrepreneuriat et l’innovation dans la région africaine.

 

Optimiser la simplicité

Dans un pays connu comme l’un des plus pauvres, ou règnent instabilité et corruption, beaucoup de jeunes Malgaches n’aspirent plus à décrocher un CDI, comme il y a 10 ans. Semblablement à beaucoup de ‘millenial’ à travers le monde, ils aspirent désormais à devenir leur propre chef, créant une génération de startuppers.

 

Afrique jeune entrepreneur

 

Faisant partie de cette nouvelle génération, Malala Ratsimandresy a su se faire un nom à seulement 19 ans. Contrairement à beaucoup de jeunes qui voient l’avenir dans le numérique, Malala a opté pour le traditionnel en créant une petite entreprise de fabrication de sacs en papier.

Avec l’aide d’une ONG appelée Youth First, Malala a pu créer son entreprise, qui produit actuellement près de 600 sacs écologiques par jour. Sa réussite, elle la doit à son analyse du marché et un bon timing, car depuis 2015, Madagascar interdit partiellement l’usage et la production de sacs en plastique, une aubaine qu’elle a su saisir.

 

La blogueuse qui vaut 10 millions de dollars

Avec son blog hébergé par la plateforme blogspot.com, cet ex-mannequin de 35 ans, Linda Ikeji, est l’un des personnages médiatiques les plus importants du Nigéria.

Avec plus de 450 000 visiteurs sur son blog, la blogueuse la plus puissante d’Afrique doit son succès à sa persévérance, car malgré les critiques de son entourage, elle a su se faire un nom dans un domaine d’activité qui était jusqu’ici peu connu en Afrique.

 

Afrique jeune entrepreneur

 

Comme beaucoup d’entrepreneurs à leurs débuts, son parcours, qui a démarré en 2006, était semé d’embûches. Elle a notamment rencontré des problèmes d’argent et a dû, à maintes reprises, emprunter pour pouvoir poursuivre son activité.

Aujourd’hui, après des années d’acharnement, son blog connaît un réel succès. Grâce à la publicité, elle gagne 2 200 $ et accueille plus de 450 000 visiteurs par jour, et perçoit plus de 68 200 $ par mois grâce au nombre de clics et un peu plus avec les articles sponsorisés. Elle compte aussi près de 1,2 millions d’abonnés sur Twitter et plus de 40 articles postés chaque jour.

 

De vendeur de muffins à multimillionnaire

A seulement 23 ans, Sandile Shezi est le fondateur et co-directeur de la société de courtage en finance, Global Forex Institute. Connu comme le plus jeune multimillionnaire d’Afrique du Sud, ce jeune homme issu des quartiers pauvres de Durban, en Afrique du Sud, a fait ses débuts dans le monde de l’entrepreneuriat en vendant des muffins.

Commençant à faire un peu de bénéfice sur la vente de muffins, Shezi décide de se convertir au commerce de vêtements afin d’agrandir sa marge de profit. Il fera alors du porte à porte pour proposer ses articles. Une expérience qu’il qualifie de très instructive et qui jouera un rôle majeur dans son succès.

 

Afrique Jeune entrepreneur

 

Après avoir arrêté ses études, notre jeune optimiste décide d’utiliser les frais de sa scolarité comme mise de départ. Grâce à cette prise de risque, il est aujourd’hui à la tête de l’une des compagnies de formation de changes les plus réussies de Durban, avec plus de 2 000 clients acquis à ce jour.

Au cours de cette année, le club des millionnaires va encore s’agrandir. Tout comme Malala Ratsimandresy, Linda Ikeji ou encore Sandile Shezi, ils ont eu leur lot de difficultés mais ont persévéré. Aujourd’hui ils récoltent le fruit de leur labeur.

Nous terminons cet article sur les mots de notre jeune prodige de 23 ans : « La route du succès n’est jamais facile. De la même manière que vous avez besoin de l’air pour respirer, vous devez vouloir le succès ».

Source : Afrique jeune entrepreneurs / Wealth Result

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !