Web

Cyber sécurité, voici comment bien assurer sa sécurité numérique

La technologie et Internet ont maintenant pénétré quasiment tous les aspects de notre vie professionnelle et sociale. Ensemble, ils ont apporté un éventail incroyable de bénéfices, parmi lesquels un accès facile à l’information, une capacité de communication accrue, la rationalisation des réseaux sociaux et des périphériques mobiles dans nos vies. Cependant, cela signifie aussi que nous devons être plus prudents et plus intelligents que jamais en ce qui concerne la sécurité numérique.

 

 

Cela peut sembler évident, mais la sécurité numérique n’est pas à prendre à la légère. Prenons l’exemple des étudiants, notre société moderne offre aujourd’hui un nombre croissant d’outils numériques à portée de main, à la fois à l’école et à la maison. Il est, de ce fait, important d’assurer sa sécurité numérique afin de préserver les périphériques et les informations personnelles des menaces en ligne. Cela passe notamment par la création de mots de passe complexes, et par la façon d’identifier les logiciels et les sites Web malveillants.

D’ailleurs, la cyber sécurité était au centre de l’Innovathon Risks à Maurice durant le mois d’avril. Les différentes équipes avaient pour objectif de présenter des solutions numériques innovantes contre les risques informatiques selon les priorités des politiques publiques du pays. Pour le commun des mortels, il existe certaines astuces à connaître pour se protéger au mieux des menaces liées à la technologie.

 

Sécurité numérique : se méfier des attaques du phishing

L’ingénierie sociale est la façon dont les hackers et les voleurs de données accèdent intelligemment à vos informations par le biais du phishing, c’est-à-dire en se faisant passer pour d’autres entreprises ou personnes. Il faut donc se méfier des liens, e-mails, appels téléphoniques et autres canaux de communication douteux. Ne divulguez pas d’informations personnelles (votre nom complet, votre âge, votre adresse, votre numéro d’assurance sociale, etc.) sans raison valable. Vous pouvez également aider à minimiser les risques en visitant uniquement les sites approuvés. Protégez-vous en n’ouvrant que les courriers électroniques d’expéditeurs fiables, utilisez des filtres anti-spam ou des logiciels anti-spam (certains logiciels anti-spam sont disponibles gratuitement en ligne, par exemple Spamfence).

 

sécurité numérique

 

Sécuriser davantage le code d’accès de votre smartphone

Saviez-vous que le code du clavier par défaut à 4 chiffres de l’iOS n’est pas le plus sûr ? Il est possible d’améliorer ce mot de passe dans les paramètres. Vous pouvez ainsi ajouter des chiffres supplémentaires, ce qui rendra votre iPhone beaucoup plus sûr. De même, les téléphones Androids proposent également des outils permettant d’en améliorer la sécurité, comme l’allongement du code d’accès.

 

sécurité numérique

 

Faire des sauvegardes automatiques de son ordinateur

Pour ne pas se réveiller un jour avec un ordinateur formaté par erreur, il est crucial de prendre le temps de faire des sauvegardes régulières de ses données importantes. Mieux encore, le processus est loin d’être aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Il suffit par exemple de configurer un système de sauvegarde directement avec les outils de Windows ou sur Mac avec la fonctionnalité « Time Machine ».

 

sécurité numérique

 

Installer les bons logiciels de protection

Ennemis jurés de tout système informatique, les virus et les logiciels malveillants sont des menaces constantes. Pour les bloquer, il est donc recommandé d’utiliser deux types d’outils : un antivirus, tel que Avira pour Windows ou Sophos Anti-Virus pour Mac, et un anti-malware (contre les logiciels malveillants) pour réaliser des analyses de l’ordinateur à la demande, comme Malwarebytes.

 

 

Verrouiller son routeur Wi-Fi

Le routeur est la première ligne de défense d’un réseau domestique. Dès lors, il est recommandé de changer le code d’accès administrateur de l’appareil en utilisant une configuration WPA2 (AES), mais aussi de modifier d’autres paramètres de base tels que le nom d’utilisateur et le nom du réseau, d’activer le cryptage ou utiliser un VPN (Virtual Private Network) entre autres.

 

sécurité numérique

 

Ne pas utiliser le Wi-Fi public sans VPN

Pour se protéger au mieux des dangers qui guettent lors de l’utilisation d’un réseau Wi-Fi public, le mieux reste l’utilisation d’un VPN (Virtual Private Network), ou réseau privé virtuel, garant d’une grande sécurité. Il peut aider à masquer votre identité ou à vous identifier dans un autre pays, empêchant les hackers de suivre votre trafic Internet.

 

 

Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Pratiquement tout logiciel demande un mot de passe, et parce qu’un bon mot de passe implique qu’il soit différent pour chaque site, il est souvent impossible de tous les retenir. Dès lors, les gestionnaires de mots de passe deviennent véritablement utiles. De Lastpass à RoboForm, chacun dispose de fonctionnalités et de caractéristiques différentes qui permettent de répondre aux besoins de leurs utilisateurs.

 

 

Utiliser une authentification à deux facteurs

L’authentification à deux facteurs offre un niveau de sécurité supplémentaire qui protège l’utilisateur au cas où son mot de passe est volé. Ainsi, un dispositif comme « Two Factor Auth » propose ce type d’identification pour plusieurs services, des comptes bancaires aux boîtes mails.

 

 

S’assurer que ses applications et leurs paramètres sont à jour 

Enfin, il est important de vérifier que son OS, ses applications, et leurs paramètres de sécurité sont toujours bien à jour. Il est aussi très utile de s’assurer également que les autorisations liées à Facebook ou à Twitter sont aussi conformes à vos attentes. Et pour se simplifier la tâche, il existe des outils, comme « MyPermissions », qui permettent de contrôler les paramètres de plusieurs applications facilement.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top