Associations

Les deux premiers arbres solaires de Madagascar implantés à Andralanitra

Ils sont 25 000 habitants dans le petit village d’Andralanitra. Cette décharge située à une dizaine de kilomètres à l’Est de la capitale est connue pour son insalubrité et ses conditions de vie très difficiles. C’est pourtant dans cette zone que se sont installés  les deux premiers arbres solaires de la Grande Île.

 

 

Andralanitra, la destination de plusieurs tonnes d’ordures par jour

Antananarivo fourmille d’activités. Ainsi quantité de déchets produite par la capitale de Madagascar est plus que conséquente. On recense près d’une centaine de tonnes d’ordures ménagères qui atterrissent quotidiennement dans la décharge d’Andralanitra. C’est pour ce village que le Père Pedro a décidé de fonder l’association humanitaire AKAMASOA. Un nombre important de Malgaches réside en effet dans cette décharge, où la vie est extrêmement rude. Persuadé qu’aucun être humain ne mérite de subir ces conditions, le Père Pedro s’est attelé à la tâche en permettant la construction de plusieurs infrastructures dans le village. Entre écoles, lieux de travail et dispensaires, les conditions de vie à Andralanitra se sont peu à peu améliorées.

 

La décharge d'Andralanitra

La décharge d’Andralanitra

 

Une bonne action en entraînant une autre, le village a accueilli il y a quelque temps les tout premiers arbres solaires jamais implantés à Madagascar.

 

Une électrification menée par Manentena Foundation

À plusieurs reprise a été évoquée l’idée de relocaliser la décharge. Cependant, et sans surprise, aucune localité n’a exprimé le souhait d’accueillir les centaines tonnes de déchets de la ville d’Antananarivo. La seule alternative possible était donc de se concentrer sur l’amélioration de la décharge elle-même. Pour venir compléter l’initiative sociale d’ AKAMASOA, une autre fondation a voulu apporter sa pierre à l’édifice: « Manentena Foundation », dont l’objectif est d’offrir l’électricité à Andralanitra.

Sans surprise, l’électrification des zones reculées de Madagascar est problématique. À une dizaine de kilomètres seulement de la capitale, cela l’est tout autant. Les habitants de la zone d’Andralanitra sont en effet encore peu à avoir accès à l’électricité, et encore moins à une électricité verte. C’est ce que leur propose aujourd’hui Manentena Foundation.

« Nous avons mis en place deux arbres ALTES qui comportent chacun quatre panneaux solaires. Fruits de nos dernières innovations, ils fournissent aux bénéficiaires d’Andralanitra, 2,24KW d’électricité, 12 KW de stockage, 70 spots d’éclairage, ainsi que de l’eau potable. Ce système peut fournir cinq à dix jours d’éclairage, sans ensoleillement.», déclare Gilles Garcia, un des fondateurs de Manentena.

 

L’arbre solaire d’Andralanitra

 

ALTES ou Autonomous Life Tree Electric System

Ces ALTES, ou Autonomous Life Tree Electric System sont une première à Madagascar. Ils ont très vite suscité l’intérêt du grand public,  l’énergie verte y étant encore très méconnue. Si l’énergie solaire a commencé à se faire une place dans les esprits, l’idée d’avoir chez soi un « arbre » qui produit et fournit de l’électricité est difficile à assimiler. En effet, le solaire est de plus en plus populaire dans la Grande Île, mais dans les esprits, il s’agit d’avantage d’une manière de pallier aux coupures  de courant inattendues, que  d’acquérir l’autosuffisance énergétique.

Les ALTES proposent pourtant plusieurs jours d’éclairage sans ensoleillement et de l’eau potable. De quoi apporter un souffle d’air aux  habitants d’Andralanitra et inspirer les villes voisines. L’arbre source d’énergie, d’eau, et de lumière est en effet une solution envisageable pour les habitants de la Grande Ile devant jongler jour et nuit avec les aléas du fournisseur national d’électricité.

 

Manentena Foundation

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !