Mobile

Freettter, l’application conçue à La Réunion qui vous rassemble IRL

Freettter, l’orthographe interpelle tout autant que son usage. L’application aux trois T pour FREE Time TogeThER a été lancée le 26 juillet dernier à l’île de La Réunion.

 

 

Une application pour gérer efficacement son temps libre

Aux côtés de son équipe réunionnaise, Yannick Didjian a mis au point Freettter ou « Free Time Together », « Temps libre ensemble » en français. Un nom savamment choisi pour une application dont le but est de réunir amis, familles ou connaissances. En effet, Freetter a été présenté le 26 juillet dernier au cours du Cinépalmes de Sainte-Marie sous forme de pitch. Yannick Didjian et sa création participent également au concours « 100 patates » et sont à présent en demi-finale. Il espère attirer l’attention du public grâce à une vidéo explicative qui a créé le buzz sur la toile.

En effet, les réseaux sociaux dans le monde sont pléthore. Entre Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr, difficile de choisir vers quelle plateforme se tourner. Une nouvelle application dont le but est de favoriser la socialisation n’est pas une nouveauté. Beaucoup ont étés développées, mais peu rencontrent le succès escompté. Pourtant, si Freettter a attiré l’attention du grand public c’est parce qu’il propose quelque chose d’inédit. L’application permet, en effet, à son utilisateur de signaler qu’il a du temps libre, de proposer une activité à un ou plusieurs de ses amis et de lui imposer un temps de réponse. Simple, mais efficace. L’application, qui est déjà disponible sur l’App Store et Google Play depuis son lancement, génère sans surprise la curiosité des internautes.

 

 

Favoriser l’échange IRL ou In Real Life

Surfant sur cette vague générale d’intérêt grandissant, l’équipe à l’origine de Freettter nous explique que le but de l’application est de:

« Faciliter et simplifier l’organisation d’évènements, de prise de rendez-vous pour pallier les limites des applications existantes jugées chronophages et inadaptées pour se réunir dans la vraie vie et partager un moment convivial ».

En effet, la plupart des applications sur le marché ont tendance à favoriser une expérience virtuelle. L’internaute peut, par exemple, assister à des concerts en regardant la vidéo en direct postée par un ami ou encore discuter avec un ami de longue date sans quitter le confort de son salon. Freettter n’a pas pris ce parti et a décidé de s’éloigner de cette tendance pour au contraire, faire sortir l’utilisateur de chez lui.

L’appli fonctionne en quatre étapes totalement intuitives, son fonctionnement est d’une grande simplicité :

  • L’utilisateur est d’abord invité à partager son Wish, soit son envie du moment, comme de prendre un verre, de faire du shopping ou même de partir en voyage.
  • Passée cette première étape, il devra définir un lieu où va se dérouler ce Wish.
  • La troisième étape consiste à définir la date ou l’heure à laquelle va se dérouler l’évènement qu’il vient de proposer.
  • Enfin, il ne lui reste plus qu’à sélectionner dans sa liste d’amis les contacts à qui il propose ce Freet. Il peut désigner une seule personne comme il peut désigner tout un groupe.

 

 

Un système de temps imparti pour répondre à vos « Freettts »

Contrairement aux autres applications de la sorte, avec Freet, le destinataire du Freet disposera d’un temps imparti pour faire part de sa disponibilité à l’émetteur. Cela peut aller d’une demi-heure à plusieurs jours, selon le délai défini par l’auteur du Freettt, laissant à ce dernier tout le temps de s’organiser en fonction des réponses de ses amis. Avec son interface sans fioritures, Freettter pourrait bien gagner le cœur des Réunionnais. En effet, la multitude des applications installées sur les smartphones actuels fait parfois perdre plus de temps qu’il n’en fait gagner. Pour organiser une rencontre entre amis, un internaute lambda devra, par exemple, envoyer des messages via une application donnée, créer une invitation via une autre, recevoir des confirmations via une nouvelle pour ensuite conjuguer avec ceux qui ont des imprévus ou qui ne peuvent se libérer ou qui ne répondent pas.

 

 

 

2 Comments

2 Comments

  1. Yanick Dindjian

    13 août 2017 at 8:30

    Merci pour ce bel article. Vous avez parfaitement compris la philosophie et l’intérêt de notre apps. Validé vous êtes une Freeteuse ! 😉

  2. Eleonore Tricou

    Eleonore Tricou

    29 septembre 2017 at 7:41

    Et fière de l’être !

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !