Startups

French Tech Visa : le nouvel atout des start-ups françaises!

La France a une longue tradition de créativité et d’innovation. Aujourd’hui, les Français sont massivement impliqués dans la révolution numérique, ils sont parmi les premiers à adopter de nouvelles technologies. Le président français Emmanuel Macron, grand fervent du mouvement French Tech, a choisi de parier sur l’innovation pour construire l’avenir de la France. Pour cette raison, des mesures importantes ont été prises pour favoriser l’esprit d’entreprise et surtout la croissance des start-ups françaises.

 

 

Emmanuel Macron a fait une annonce importante durant le salon Viva Technology à Paris, le rendez-vous des start-ups et de grands groupes. Le Président de la République française a rappelé aux innovateurs, ingénieurs et aux entrepreneurs son engagement en faveur d’une « start-up nation ». Nombreux sont ceux qui disent que la France a notamment besoin d’un financement plus facile pour les startups et une plus grande flexibilité dans les lois du travail. Dans cette optique, Emmanuel Macron a donc décidé de faire ces changements un pilier de sa vision pour revigorer la sixième économie mondiale.

« Je veux que la France soit une nation qui travaille avec et pour les startups, et une nation qui pense et évolue comme une start-up », a-t-il déclaré lors de Vivatech. C’est ainsi qu’Emmanuel Macron a annoncé sa grande mesure phare, le French Tech Visa.

 

 

French Tech Visa

Annoncé en janvier 2017, le French Tech Visa est désormais opérationnel. Cette procédure « simplifiée et accélérée » permet l’obtention d’un titre de séjour, en l’occurrence le Passeport Talents pour les entrepreneurs et leurs familles s’ils répondent à certains critères. Le French Tech Visa est valable durant quatre ans et simplifie toutes les procédures administratives pour les talents, venant du monde entier, désireux de travailler en France. Cette procédure entend donc attirer dans l’Hexagone les cerveaux étrangers qui travaillent dans la tech, afin qu’ils s’installent et à travaillent en France.

 

Trois cibles : les fondateurs de startup, les salariés et les investisseurs

Le French Tech Visa vise trois catégories distinctes de travailleurs de la tech : les fondateurs de startup, les salariés et les investisseurs.

  • Pour être éligibles, les fondateurs de Start-up internationale doivent fonder leur startup en France et surtout proposer un projet « économiquement innovant ».
  • Les salariés doivent être titulaires d’un master (ou d’un diplôme supérieur), d’un contrat de travail d’au moins trois mois au sein d’une entreprise française partenaire et d’un salaire brut annuel d’au moins 35 000 euros.
  • Les investisseurs éligibles doivent investir au moins 300 000 € dans des actifs tangibles ou intangibles, de différentes manières (investissement direct ou indirect, possession d’au moins 10 % de l’entreprise concernée…). Ils doivent également créer ou protéger ces emplois au cours des quatre années qui suivent leur investissement.

 

Start-ups

 

L’objectif du French Tech Visa est clair : simplifier les démarches administratives et les critères d’admission de ces travailleurs qualifiés pour les inciter à mettre leur talent au service de l’économie française.

Parmi les mesures clés annoncées à l’occasion de cette intervention présidentielle, on retiendra également celle de l’annonce d’un fonds de soutien à l’innovation de 10 milliards d’euros auquel Bpifrance est associé. Emmanuel Macron est également revenu sur l’une des mesures fiscales clés de son programme, à savoir la mise en œuvre d’un prélèvement unique forfaitaire et obligatoire de 30 %, ne taxant plus l’impôt sur la fortune et facilitant le réinvestissement dans les start-ups et l’innovation.

 

 

Avec le nombre croissant des start-ups qui participe au salon Consumer Electronics Show (CES) chaque année, les entrepreneurs et les ingénieurs de French Tech sont impatients de démontrer combien ils contribuent à l’innovation mondiale.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !