Tendances

Lancement du pop-up coworking à Maurice

pop-up coworking
Photo : DodoWorkPlay

Le Pop-up coworking organisé par DodoWorkPlay a officiellement été lancé hier, lundi 13 juin. Pour ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement, l’événement en valait le détour car non seulement l’esprit entrepreneurial était au rendez-vous, mais surtout l’énergie qui émanait des différents participants a démontré que ce nouveau style de vie commence à en enthousiasmé plus d’un.

« C’est une expérience formidable, car nous sommes dans un cadre bien relax, ce qui nous permet d’être plus détendus, et donc plus productifs », nous dit Karuna Rana, co-fondatrice de SIDS Youth AIMS Hub (SYAH).

Ainsi, c’est dans un esprit d’entrepreneur nomade que la soirée s’est déroulée, cela sur une note légère tout en étant enrichissante pour chacun des participants. Après un petit moment de détente en attendant l’arrivée de tous les participants, les présentations se sont enchaînées, mettant en scène bon nombre d’entrepreneurs qui n’ont pas hésité à faire part de leur façon de vivre, mais aussi de leur projet, leurs expériences et leurs conseils.

Selon Meghna son projet de devenir entrepreneur social a beaucoup influencé les nombreux choix de sa vie personnelle, notamment d’avoir une vie plus saine afin de se sentir mieux dans sa peau.

 

Le coworking, autre mode de vie

Lavinia Iosub, manager du Project Getaway, a ouvert la soirée en mettant l’accent sur le fait que ce nouveau mode de vie commence à prendre beaucoup d’ampleur, recensant une croissance de 83%, dû au fait que dorénavant les ‘millenial’ ne conçoivent pas le travail de la même façon que leurs aînés.

« Faire du co-working est une expérience unique, nous travaillons dans une atmosphère détendue qui nous permet d’être plus productifs. En même temps, le fait d’avoir des coworkers nous permet d’échanger pendant l’heure du déjeuner ou de la pause-café », nous laisse entendre Karuna.

 

Quand les statistiques parlent d’elles-mêmes

D’après les statistiques mises en avant par Lavina : 42 % des ‘millenial’ s’intéressent plus à un emploi flexible, qu’à un salaire élevé, 72 %  veulent un emploi qui leur permet de créer un impact, 71 % considère leur coworkers comme leur deuxième famille, 60 % quittent leur travail en moins de trois ans, ce qui a donné naissance au ‘job hopping’.

 

Co-working

 

Nouveau départ, nouveau projet

Wesley Oxenham, qui se cache derrière l’une des plus belles ‘success story’ de Maurice, a quant à lui fait part de son parcours d’entrepreneur qui a débuté en 2008 à Singapour, et de son nouveau projet qu’il a aujourd’hui décidé de réaliser sur son île natale. Ce jeune Mauricien, qui a vu sa compagnie se faire racheter par Ebay et par la même occasion a eu la chance de vivre le rêve de beaucoup d’entrepreneurs – travailler à Silicon Valley -, s’est maintenant fixé pour objectif la construction d’un Farmcity. Ce nouveau projet, qui en est à ses débuts, a pour objectif de promouvoir l’eco-farming, en conjuguant la technologie et l’agriculture.

La soirée s’est finalement clôturée comme elle avait commencé, dans un esprit de partage d’experience autour d’un bon repas, donnant rendez-vous aux participants ce vendredi pour plus de encore plus de partages.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !