Mobile

Les capteurs d’empreintes digitales en série sur 50 % des smartphones en 2017

finger print
Image: nouvelobs

Le taux de progression pour les capteurs d’empreintes digitales de reconnaissance dans le marché des smartphones va augmenter de plus de 50% en 2017 selon les observateurs de l’industrie informatique. Avec une augmentation de 20% en 2016, la demande de capteurs d’empreintes digitales est de plus en plus soutenue et cette option devrait être graduellement installée sur les nouvelles générations de smartphone haut de gamme.

 

Aujourd’hui, bon nombre de nos appareils téléphoniques ainsi que nos comptes Facebook, Twitter et Instagram sont sécurisés par un mot passe. Personnel, fiable, original, le mot passe est une exclusivité nous permettant d’avoir accès à nos appareils connectés. Le hic, c’est que nous l’oublions assez souvent : trop long, trop de mots de passe, trop complexe… Toutefois, les efforts déployés ces dernières années en matière de biométrie ont petit à petit porté leurs fruits. Souvent présente dans les films de science-fiction, cette technologie qui paraissait inconcevable il y a quelques années de cela est devenue une réalité. Non seulement les appareils et systèmes peuvent désormais lire de manière très précise les données biométriques, rendant le tout facile d’utilisation et sûr avec diverses applications, mais de plus cette technologie est recommandée par la vaste majorité des utilisateurs.

 

De l’innovation à la progression

Selon un rapport publié par Digitimes, en 2017, un smartphone sur deux sera équipé de la fonction de capteurs d’empreinte. Il s’agit clairement d’une progression pour le marché, étant donné que 20 % des téléphones vendus en 2015 en disposaient contre 40 % en 2016. Les constructeurs semblent séduits et les fournisseurs de capteurs d’empreintes chinois et taiwanais, notamment Egis Technology (EgisTec), Elan Microelectronics, FocalTech Systems, Goodix Technology et Silead, restent concentrés sur le marché informatique de la Chine. Ce marché prévoit d’ailleurs une demande des smartphones atteignant près de 500 millions d’unités en 2016. Les compétiteurs s’attendent naturellement à voir le nombre de livraisons grimper au troisième trimestre.

 

finger print

 

Une histoire de coût

En ce qui concerne le développement de capteurs d’empreintes digitales, il s’avère que les sociétés de conception chinoises et taiwanaises ont eu un peu de retard par rapport à leurs concurrents internationaux. Cependant, à partir du deuxième  semestre de 2016, les compétiteurs ont fini par accélérer le rythme et ont réussi à décrocher des commandes auprès des fournisseurs de marque de smartphone. Les livraisons de capteurs d’empreintes digitales provenant de Chine et de Taïwan devraient grimper à plus de 100 % en 2017 selon les observateurs de Digitimes. Pendant ce temps, les prix des capteurs d’empreintes digitales sont tombés à 3 dollars au deuxième semestre de 2016.

 

La Sécurité avant tout

Les mots en passe sont tristement en train de devenir obsolètes, la popularité des capteurs d’empreinte apportant dans son sillage d’autres innovations technologiques qui promettent d’améliorer la sécurité de ce genre de système. Avec une réduction de prix conséquent, l’intégration de cette option pourra également être introduite dans les appareils à petit prix. D’ailleurs on peut la retrouver sur des smartphones, comme le Honor 5X ou certains smartphones de Xiaomi.

Toujours selon Digitimes, certaines grandes firmes travaillent sur d’autres accessoires du genre, notamment Samsung qui a décidé lui d’intégrer un scanner d’iris sur son prochain Galaxy Note 7. En attendant, véritable prouesse technologique, le capteur d’empreinte digitale sera sans nul doute la tendance phare de 2017.

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !