Startups

l’ile Maurice vers une labellisation French Tech hub ?

French Tech ile Maurice

Ce jeudi 23 février s’est tenue la première réunion de la « French Tech Maurice » afin de discuter d’une potentielle labellisation de l’écosystème entrepreneuriale de l’ile. D’après les organisateurs, une demande et un dossier de « labellisation French Tech Hub » seraient en cours et auraient été portés à Paris par Denis Lacour, le président de la CCFIM. Ce mouvement, soutenu par de nombreuses sociétés et associations de Maurice, se veut ouvert à tout entrepreneur de l’ile ayant des relations avec la France.

 

Qu’est-ce qu’un French Tech Hub ?

Voici ce qui est dit sur le site de la French Tech :

« La mission des French Tech Hubs est de réunir tous les entrepreneurs français et les startups françaises à l’étranger, pour accélérer leur activité et leur donner de la visibilité ! »

Le label « French Tech » est un dispositif lancé en novembre 2013 par le gouvernement français, en faveur de la croissance des startups françaises.

L’initiative French Tech s’incarne donc sur toute la France, particulièrement dans les 13 Métropoles françaises, mais aussi à l’international à travers les « French Tech Hubs ».

Les « French Tech Hubs » ont pour mission de réunir tous les entrepreneurs français et les startups françaises installées à l’étranger pour accélérer leur activité et leur donner de la visibilité. Ils sont ouverts à tout professionnel de langue française, vivant ou travaillant dans les pays où les hubs sont implantés, et investi dans la vie des startups françaises.

L’ambition de ces French Tech Hubs est de structurer les communautés French Tech dans les grandes métropoles d’innovation dans le monde.

En octobre 2016, 10 nouveaux French Tech Hubs ont été labellisés : Berlin, Dubaï, Los Angeles, Milan, Pékin, Sao Paulo, Shanghai, Shenzhen, Taïwan et Vietnam.

Ils rejoignent le réseau préexistant constitué de : Abidjan, Barcelone, Hong-Kong, Israël, Le Cap, Londres, Montréal, Moscou, New-York, San Francisco, Séoul et Tokyo.

Il y a donc désormais 22 French Tech Hubs qui représentent près de 300 entrepreneurs-mentors (dont 50 entrepreneurs emblématiques de la French Tech) et 1000 startups.

 

Carte de la French Tech

 

Notre région compte deux Hubs seulement, un en Côte-d’Ivoire et l’autre, à Cape Town, en Afrique du Sud. L’ile de la Réunion quant à elle est inscrite comme « Métropôle » et non comme Hub.

 

Quel intérêt pour Maurice ?

Si la labellisation n’est pas encore acquise, il faut dire que ces dernières années l’écosystème mauricien a connu de profondes transformations, et devrait plutôt bien se positionner. En effet L’ile Maurice bénéficie aujourd’hui d’une vraie communauté active (et pas seulement Française), rythmée par des évènements tels que la Developer Conference, le Krakathon et la Webcup. S’ajoutent à cela une culture naissante du co-working, l’apparition d’espaces de travail partagés, d’incubateurs et d’accélérateurs avec des initiatives telles que la Turbine, The Hive, The Ground, Mauritius startup incubator et Co-Working Port-Louis. Cerise sur le gâteau, de plus en plus de jeunes se lancent dans l’aventure entrepreneuriale.

Une labellisation French Tech Hub illustrerait la reconnaissance des efforts et du sérieux de la communauté par une nation tiers. En plus de donner un joli coup de projecteur à l’ensemble de ces initiatives, cela pourrait, in fine, participer à leur développement et à leur pérennisation.

Bref, chez ICT.io, nous sommes plus que prêts à participer à cette aventure, et vous invitons donc à la soutenir et à afficher fièrement :

In french tech we trust

Pour en savoir plus sur la French Tech Maurice, suivez leur page Facebook et pensez à liker.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !