Télécom

Madagascar : lancement de la « Messenger Bot Party »

Cette année, Madagascar a eu la chance d’accueillir la première édition du Messenger Bot Party. Cet évènement important de la sphère technologique s’est tenu le 4 mars 2017, de 14h à 17h, à l’hôtel Panorama. Le Messenger Bot Party s’est déroulé simultanément dans plus de 16 pays. Du côté des participants, ils étaient environ 1500 venus notamment du Nigeria, d’Afrique du Sud et du Rwanda. Cette aventure s’est déroulée en collaboration avec de grands partenaires tels qu’Orange Madagascar et Azimuts. Plus de 150 développeurs des plus expérimentés se sont donnés rendez-vous pour prendre part aux séances d’information.

 

 

Messenger est la deuxième application la plus utilisée dans le monde, Facebook, son propriétaire, étant la première. Elle permet à 50 millions d’entreprises et à un peu plus de 900 millions de personnes de communiquer avec leurs proches, collègues ou amis.

 

 

Quelques chiffres importants pour Facebook en 2016 :

  • 1,86 milliard d’utilisateurs actifs mensuellement
  • 1,23 milliard d’utilisateurs actifs quotidiennement
  • 1,74 milliard d’utilisateurs actifs par mois, depuis leur Smartphone
  • 1,15 milliard d’utilisateurs actifs par jour, depuis leur Smartphone

La barre des 2 milliards d’utilisateurs par mois devrait être atteinte et dépassée courant 2017.

 

Les Bots de Facebook

Depuis 2016, les « bots » (diminutif de robot) sont omniprésents sur cette plateforme. En effet, ces derniers donnent la possibilité aux utilisateurs de Messenger d’accéder à des abonnements automatisés, ainsi que de recevoir des notifications personnalisées lors de la réception d’un colis par exemple. Ces logiciels permettent d’effectuer des tâches précises et de simuler des conversations par le biais du clavier interposé « Chat-bot ». Selon Mark Zuckerberg (fondateur et patron de Facebook), cela donne aux utilisateurs la possibilité d’accéder à plusieurs services sur une seule et unique plateforme.

 

 

« Madagascar a sa carte à jouer et la technologie n’est pas le monopole d’un pays. Notre plus grand avantage réside en cette nouvelle génération qui passe la plupart de son temps sur Facebook. Elle n’aurait pas l’idée de visiter des pages web, aussi, les robots deviennent des médians pour faciliter et accélérer ce saut », a déclaré Harinjaka Ratozamanana, organisateur du Messenger Bot Party.

« Initier ce nouveau service consommateur digitalisé sur une plateforme de messagerie peut être une étape excitante, mais aussi délicate. Cela permettra à Madagascar de se préparer pour une nouvelle mutation du digital et des solutions de ventes. Mettre en place des agents conversationnels afin de réduire l’effort du consommateur et augmenter la rapidité avec laquelle il interagira n’est pas aussi difficile que vous pouvez le penser », a précisé David Andriamasy, tech lead de Facebook Bot Party.

 

 

Voici en photo l’équipe gagnante de cette session. Les trois vainqueurs ont imaginé un Bot nommé « Intello » ayant pour objectif d’aider à trouver des astuces dans des jeux.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !