Web

Maurice, prochain Hub pour l’Ethereum et la Blockchain?

 

Dans l’univers de la crypto-monnaie, le Bitcoin a longtemps été le souverain incontesté. Aujourd’hui, on assiste à l’ascension d’une nouvelle monnaie électronique pleine de promesses : l’Ethereum.

 

 

L’émergence récente de la monnaie électronique

La monnaie électronique présente des avantages non négligeables qui ont d’ores et déjà séduit de nombreux utilisateurs. Elle ne dépend pas des banques centrales puisqu’elle est entièrement conçue pour internet. A l’origine, elle avait pour objectif principal d’augmenter l’accessibilité du commerce en ligne pour tous. Toutefois, on dénote que cette forme de monnaie, bien que populaire est encore peu utilisée.

 

 

Internet rime parfois avec volatilité et insécurité, ce qui ne rassure pas forcément les internautes. Ce type de monnaie utilise cependant des systèmes efficaces pour assurer la sécurité des transactions effectuées par les usagers. Ainsi le pourcentage de population qui utilise ce mode de paiement alternatif augmente de jour en jour. La crypto-monnaie, ne peut en effet pas être contrefaite ou usurpée, les transferts se font en quelques minutes, voire en quelques secondes, et il n’existe pas d’intermédiaire : l’argent est directement transféré au destinataire.

L’émergence d’une monnaie prometteuse: l’Ethereum

Le Bitcoin, pionnier en terme de monnaie électronique et créé en 2009 a vite vu des concurrents s’installer sur son marché. Cependant, seules celles qui ont innové ont réussi à se forger une place. En 2014, apparaît l’Ethereum. Elle présente de toutes nouvelles caractéristiques dont les avantages n’ont pas tardé à attirer le public et les médias.

 

 

Il s’agit d’une monnaie électronique implantée sur un réseau informatique pair-à-pair, également appelé Peer to Peer ou P2P. Ce terme désigne un réseau informatique client-serveur où le client fait également office de serveur. La monnaie est basée sur la technologie du Blockchain, ou chaîne de blocs, une base de données distribuée, transparente et sécurisée fonctionnant sans organe central de contrôle. Toutes les transactions effectuées sont enregistrées sur le Blockchain et ce système permet de tracer les monnaies qui circulent sur le web, empêchant ainsi les contrefaçons.

 

 

Un élément différenciant: la création de contrats intelligents

L’élément différenciant et plaçant l’Ethereum comme un véritable concurrent au Bitcoin est l’implémentation de « smart contracts », ou contrats intelligents. En plus d’enregistrer les transactions, le smart contract tend également à les programmer. Leur postulat d’origine est de permettre à une somme donnée de travailler à la place de son propriétaire, et ce, de manière entièrement automatique. Investissements, épargnes, transferts… Tout se fait sans que l’usager ait à lever le petit doigt. Les smart contract permettent ainsi d’échanger non seulement de l’argent, mais aussi de transférer des droits de propriété ou autres. On pourra par exemple imaginer les dividendes d’une entreprise automatiquement distribués entre les différents investisseurs d’une entreprise.

 

 

Maurice, prochaine Ile de l’Ethereum?

Maurice pourrait être sur le point de devenir un Hub pour la Blockchain, le pays étant convaincu des avantages qu’il pourrait en tirer. ConsenSys, un des acteurs majeurs de l’Ethereum vise en effet l’île pour son prochain partenariat. Les développeurs de l’Ether souhaitent en effet créer un hub technologique afin de profiter d’une législation financière peu contraignante et de dynamiser Maurice. Cela représenterait en effet une véritable impulsion pour le pays. Pour ConsenSys, ce projet aurait également l’avantage d’asseoir leur position sur les marchés Asiatiques et Africains de la blockain.

 

John Lilic, Joseph Lubin, and Jeremy Millar , acteurs de l’Ethereum chez ConsenSys

 

Joseph Lubin et Jeremy Millar, acteurs principaux chez ConsenSys se sont déplacés à Maurice début juillet. Ils y ont rencontré le BOI, les banques centrales, et les différents leviers des secteurs privés et publiques pour comprendre l’écosystème et déterminer la meilleure manière d’implémenter la solution. En ce moment, Le gouvernement mauricien place le pays dans une dynamique technologique qui attire les entreprises innovantes.

Lubin est venu expliquer que : « la Blockchain a un potentiel de croissance énorme dans un pays qui pourrait également grandement en profiter. »

 

 

 

Ce projet implique un investissement dans du capital humain afin de former les Mauriciens et de faire émerger cette technologie encore peu connue sur place. C’est d’ailleurs ce que ConsenSys a mis en place à Dubaï avec la création d’une « Block Chain Academy ». « L’Ile de l’Ethereum » serait une collaboration entre le gouvernement mauricien et l’entité privée que représente ConsenSys. L’île deviendrait alors un hub technologique pour les entrepreneurs numériques d’Afrique et d’Asie. En tout cas, cette opportunité et les retombées de cette collaboration ne sont pas restées inaperçues sur la toile et ont déjà fait le buzz sur Twitter.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !