Télécom

Metiss, un nouveau câble sous-marin dans l’océan Indien

COI
Photo : COI

Un accord de coopération a été conclu par les opérateurs Blueline, Canal+, Télécom, Emtel, SRR, Telco OI, TElma et Zeop, le mercredi 29 juin à Antananarivo, capitale de Madagascar, pour l’installation d’un nouveau câble régional sous-marin à très haut-débit, Metiss. ICT.io était présent lors de l’annonce du secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Jean-Claude de l’Estrac, à l’occasion de l’ouverture du Forum Indian ocean network (ION).

Ce projet baptisé Metiss, pour MElting poT Indianoceanic Submarine System reliera à l’horizon 2018, l’île Maurice, l’île de la Réunion et Madagascar au continent africain pour se connecter aux autres câbles internationaux.

« C’est une grande avancée pour la connectivité numérique de la zone sud de l’océan Indien » a commenté l’opérateur Zeop dans un communiqué.

 

Le financement du projet

Ce projet d’infrastructure numérique, qui fédère des grands opérateurs privés du secteur des télécommunications des pays membres de la COI, et estimé au coût de 75 millions d’euros, bénéficiera notamment du soutien de l’Union européenne et de l’Agence française de développement. Résolument régional et volontairement partagé, il demeure ouvert aux autres opérateurs et partenaires. Pour l’heure, Mauritius Telecom, l’opérateur national mauricien, n’est pas impliqué dans le projet d’installation du câble Metiss.

« Le portage de ce projet par des opérateurs ancrés sur leur territoire et acteurs du développement économique de leur île est une excellente nouvelle, » a déclaré  Xavier Hermesse, Directeur adjoint de Zeop. « Ce câble servira avant tout les intérêts des économies locales et des acteurs régionaux et non ceux de grands consortiums internationaux pour lesquels le développement de nos territoires est souvent secondaire. » a-t-il encore souligné.

Jean-Claude de l’Estrac a pour sa part encouragé les États concernés à soutenir activement ce projet, qui modifiera profondément le paysage numérique régional et permettra la démocratisation de l’accès au très haut débit au bénéfice des populations et des acteurs économiques. Au niveau de l’île Maurice, cela signifie, en outre, que le pays profitera d’une capacité additionnelle sans avoir à passer par Mauritius Telecom, et pourrait également bénéficier de tarifs internet plus bas.

 

Le forum ION, un coup de boost aux startups et à la technologie

Le forum ION a été l’occasion pour de nombreux startuppers et autres entrepreneurs de se faire connaître. ICT.io était de la partie. Nous avons pu rencontrer de nombreux porteurs de projets prometteurs aussi bien pour Madagascar que pour la région océan Indien. Cet événement, qui a connu sa toute première édition il y a quelques jours, démontre aussi l’intérêt de plus en plus important de la question de la transition numérique dans notre région. L’océan Indien regorge de compétences, de qualifications et de ressources humaines. Grâce à une connectivité améliorée, de nombreux projets pourraient voir le jour et propulser la région à des sommets inespérés. Le projet Metiss correspond tout à fait à cette ambition.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !