Financement

Microcred lance un programme d’inclusion financière

Microcred
Photos : Microcred

En matière de services financiers dans certains pays africains, la demande est là, l’offre un peu moins. C’est pourquoi Microcred a établi un partenariat avec la MasterCard Foundation dans le cadre d’un programme d’inclusion financière. L’objectif : donner accès à des services financiers innovants à pas moins de 1,2 millions de clients sur Madagascar, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

 

Petit bilan de la situation actuelle

Aujourd’hui, environ 350 millions d’habitants du continent africain ne sont pas bancarisés. Cela est dû à des limites au niveau de l’offre. En effet, la demande de la part de potentiels clients demeure constante alors que l’offre l’est pas à la portée de tous. Aussi, il ressort que plus de 2 milliards de personnes à travers le monde n’ont toujours pas accès aux services financiers formels. Grâce à ce partenariat avec la Fondation MasterCard, Microcred adopte une approche centrée sur le client et articule ses objectifs autour de trois grands axes : la compréhension des besoins du client, le développement de produits et de canaux centrés sur le client, et le renforcemenet du réseau de correspondants et des ressources Microcred.

 

Les trois piliers de Microcred

La compréhension des besoins passe notamment par la collecte et l’analyse de données. Cela permettra d’améliorer le processus décisionnel, et d’adapter les produits aux besoins des clients. Par ailleurs, Microcred envisage de renforcer l’ensemble du parcours client, en orientant ses services sur la satisfaction client. Bon point !

Pour ce qui est des produits et des canaux de distribution centrés sur le client, il faut savoir que Microcred croit en le potentiel du développement de réseaux de correspondants, et de l’intégration de nouvelles technologies. Cela pourrait pemettre d’ouvrir des comptes sur le terrain, mais aussi de piloter et de déployer les nano-crédits sur une plus grande échelle.

Microcred

 

Enfin, au-delà de son réseau d’agences, Microcred a aussi développé un réseau de corresponsants. A fin 2015, l’entreprise en comptait déjà près de 1 000 à Madagascar et au Sénégal. Ce réseau facilite la proximité avec les clients, comme évoqué plus haut. A moyen terme, ces correspondants seront déployés dans toutes les filiales de Microcred.

 

Quels avantages pour Madagascar ?

La Grande Ile est sujette à des difficultés d’accès aux crédits, et à des taux d’intérêt prohibitifs. Ce sont là les deux principaux freins pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et pour les aspirans entrepreneurs qui regorgent d’idées mais qui, pour certains, manquent de financement et se tournent vers les banques pour concrétiser leurs envies et leurs idées. Aussi, le taux de bancarisation est très faible et les statistiques malgaches sont particulièrement importantes pour la région africaine. Ainsi, Arnaud Ventura, président et fondateur du groupe Microcred, fait ressortir que « dans un premier temps, (leur) ambition est de permettre à 375 000 personnes non bancarisées à Madagascar, d’accéder à des services financiers variés et de distribuer les produits à moindre coût ». Parmi ces services, on peut notamment citer l’ouverture d’un compte épargne, l’accès à des petits crédits et la possibilité d’effectuer diverses transactions financières.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !