A la Une

Microsoft : Laurence Janssens, nouvelle Country Manager pour les îles de l’océan Indien et du Pacifique francophone

Microsoft

Microsoft a annoncé lundi dernier l’accession de Laurence Janssens au poste de Country Manager pour les îles de l’océan Indien et du Pacifique francophone (IOI & PF). Laurence est de nationalité Belge et Suisse, et détient un MBA de la Chicago Booth school of business et un Master en ingénierie commerciale de l’Université Catholique de Louvain.

 

 

Elle remplace Paul Bunting qui s’occupe du Small & Medium Businesses Lead pour la région de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est, du centre et des îles de l’océan Indien. Dès sa prise de fonction, et pour mener à bien sa mission, Laurence s’installera dans les locaux de Microsoft à Maurice. En tant que Country Manager, elle souhaite apporter son expérience et son expertise de l’industrie.

 

Un parcours riche en expériences

Après plusieurs années dans l’industrie de la technologie et des télécommunications, Laurence a rejoint Microsoft en Belgique en 2015. Elle était alors responsable du secteur public pour la Belgique, qui regroupe toutes les institutions gouvernementales et internationales belges (UE et OTAN). Elle a également siégé au sein des conseils d’administration des « Microsoft Innovation Centres », qui sont des partenariats publics / privés avec les régions de Bruxelles et de Wallonie, Microsoft et d’autres partenaires privés.

 

Microsoft

 

Un rôle majeur

La venue de Laurence Janssens jouera un rôle crucial dans la mise en place de la stratégie de croissance continue de Microsoft et sa position de leader sur le marché des solutions et services cloud à Maurice et dans la région des îles de l’océan Indien et du Pacifique francophone.

« J’ai déjà eu l’occasion de rencontrer et de discuter avec différents partenaires et clients de Microsoft dans la région IOI & PF. Il y a un vrai dynamisme et de nombreuses opportunités pour le cloud. J’espère qu’avec mon expérience et le support de mes collègues, nous pourrons contribuer davantage à l’essor de la technologie à Maurice et dans la région. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec notre réseau de partenaires qui est essentiel à la croissance de nos activités », déclare Laurence.

 

Un travail déjà entamé

Jusqu’à présent, nous devons admettre que le précédent Country Manager n’a pas perdu de temps, en étant notamment présent, l’année dernière, pour le lancement de la collaboration de Microsoft Océan Indien et la SMEDA.

 

 

La signature de ce protocole d’accord, qui tombe sous l’initiative 4Africa de Microsoft, a pour but d’encadrer les startups et entrepreneurs en Afrique, mais aussi de rendre les technologies plus accessibles en Afrique, plus spécifiquement aux mains des jeunes Africains, de soutenir les PME et les startups en Afrique et de soutenir l’innovation sur le continent africain afin d’encourager le développement d’applications.

« Nous sommes très heureux aujourd’hui de conclure ce protocole avec la SMEDA, car cela va nous donner l’opportunité de renforcer notre soutien existant aux PME et de joindre nos efforts pour des projets divers. Les PME sont le moteur de notre économie et chez Microsoft, nous nous engageons à les aider à déployer leur potentiel. » a déclaré Paul Bunting, ancien Directeur General de Microsoft Océan Indien et Pacifique francophone.

 

Microsoft

 

Cet accord va donc permettre  à Microsoft d’apporter aux PME les outils nécessaires à travers des formations spécifiques à leurs besoins, ce qui leur permettra de mieux entreprendre leurs projets.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !