Tendances

Modernisation du système de paiement de tickets d’autobus

Tickets
Photo : ICT.io

Après les autobus dernier cri, voyager en bus sera encore plus agréable avec le nouveau système de paiement de tickets d’autobus. La nouvelle, parue dans la ‘Government Gazette’ du mois dernier, rejoint l’objectif du gouvernement de moderniser le système de transports en commun afin d’encourager les gens à utiliser le bus et de ce fait résoudre l’actuel problème des embouteillages.

En attendant la mise en application de ce nouveau projet, les dispositions ont déjà été prises pour l’émission de ces nouveaux types de tickets d’autobus. On y retrouve des cartes magnétiques, des tickets prépayés, des tickets pour les heures creuses ainsi que des tickets de retour sur un trajet spécifique.

Nombreux sont ceux qui accueillent favorablement cette nouvelle initiative. Parmi eux, Samuel Caetan ex-étudiant de  l’université de Maurice : « je trouve que c’est une excellente idée, ça m’est arrivé tellement de fois d’entrer dans le bus et de réaliser que je n’avais pas de monnaie ou tout simplement pas d’argent liquide sur moi ».

Malgré la modernisation que cela apportera au système de transports en commun, certains ne se sont pas arrêtés à l’aspect pratique de ce nouveau système et s’interrogent quant à la manière dont il sera implémenté, du fait que l’île Maurice compte diverses compagnies de transport, dont notamment des entreprises privées.

« C’est un système qui est très répandu dans les États modernes tels que le Japon et certains pays européens. La question qui se pose, reste comment cela sera mis en place à Maurice car il existe plusieurs entreprises qui opèrent sur différentes lignes. On aura besoin d’une infrastructure TIC robuste en place, comme avec le Japon Rail », laisse entendre Shane Appanah, directeur général de GCQTECH LTD. « Cela va aussi créer un autre problème en termes d’emploi car il faudra rehausser le niveau des compétences des receveurs d’autobus actuels, afin qu’ils puissent réintégrer le marché du travail. »

Les nouveautés prévues

Cartes magnétiques

La ‘Magnetic Fare Card’ est un titre de transport prépayé, qu’il faudrait valider en le positionnant devant un lecteur de carte magnétique. Pour que cela soit possible, les compagnies d’autobus devront s’équiper de lecteurs de cartes. En plus du public, les écoliers, les collégiens et les étudiants seront munis de cette carte, ce qui permettra d’enregistrer le nombre de jours où ils se sont rendus à leurs établissements éducationnels.

Tickets spécifiques

Les nouvelles mesures du ministère font également provision d’autres types de tickets d’autobus, notamment le ticket unique pour une ou plusieurs destinations. Le ‘return ticket’, quant à lui vous permettra de payer un ticket pour l’aller et le retour le même jour ou pour un autre jour. Le ticket d’autobus prépayé selon un trajet spécifique. Le ticket pour ceux qui aiment voyager hors des heures de pointe, avec des réductions pour les heures creuses et finalement le ‘season ticket’, soit un ticket valide pour une saison de six mois à un an, qui permettra de voyager tous les jours, sans se soucier de l’argent pour le transport.

Selon le document publié dans la ‘Government Gazette’, si un passager doit changer d’autobus avant d’arriver à destination, il aura à payer son ticket pour l’ensemble de son trajet. Sans quoi, si la personne prend l’autobus entre les deux destinations, elle aura à payer seulement le prix du ticket du trajet précédent.

Les tarifs ciblés

Le ministère régit également les tarifs pour les enfants de trois ans ou moins. S’il n’occupe pas de siège, il ne sera pas considéré comme un passager : le voyage sera donc gratuit pour l’enfant. En revanche, s’il occupe un siège, le ticket devra être payé.

Comme c’est le cas actuellement, les seniors n’auront pas à payer le ticket d’autobus, sauf pour ceux ayant l’air conditionné et s’ils n’ont pas en leur possession leur carte de Senior Citizen.

Les élèves du primaire, du secondaire et de l’enseignement supérieur qui ne paient pas le ticket de bus devront comme à leur habitude présenter leurs titres de transport. Au cas contraire, ils devront payer selon les tarifs en vigueur, applicables pour les moins de 13 ans et pour ceux qui sont plus âgés.

Source : l’express

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !