Tendances

Opticale : le nouveau jeu vidéo qui vient concurrencer Pokémon Go

opticale
Image: Deviant Art

À la suite du déferlement que fut le phénomène PokemonGo, c’est au tour d’un tout nouveau jeu mêlant géolocalisation et réalité augmentée de faire son apparition. « Opticale » propose une histoire et un univers bien différents de ceux des petites créatures de poche.

 

Surfant sur la vague de la géolocalisation et de la réalité augmentée, ce nouveau jeu pour smartphone ne compte pas copier son concurrent édité par Niantic. Au contraire, il propose un monde parallèle au nôtre, peuplé de créatures fantastiques prêtes à être découvertes. Lancé en 2014, Opticale a été créé par Soufian Malhouly, le fondateur de la startup suisse, Studio Furinkazan, situé à Lausanne. Travaillant dans le sous-sol du pub, l’entreprise regroupe une équipe d’environ 30 personnes originaire d’un peu partout à travers le monde, dont des Français, des Finlandais et des Canadiens.

 

Place à une dimension parallèle

L’histoire d’Opticale est celle de scientifiques ayant réussi à mettre au point un outil de poche qui permet de communiquer avec le Monde astral, une autre dimension. À certaines occasions, il peut interagir avec notre univers. C’est ainsi que, depuis les débuts de l’humanité, les êtres mystiques vivants dans cette dimension parallèle ont inspiré nos mythologies, nos légendes et nos contes. Le jeu vous invite donc à explorer et à découvrir les origines de ces créatures ainsi que toutes leurs caractéristiques.

 

À la découverte du Monde astral

Le but du jeu est d’explorer ce Monde astral afin de découvrir les créatures qui y vivent. Suivant le même principe que Pokemon Go, il faut activer l’appareil photo du téléphone depuis l’application et regarder autour de soi. Opticale propose une notion de réalité augmentée différente, car on n’aperçoit pas les créatures dans notre environnement, dans l’autre monde. À noter d’ailleurs que le but n’est pas de les capturer, mais uniquement de les répertorier dans votre base de données, une sorte d’encyclopédie rassemblant toutes les espèces rencontrées. De plus, pour débloquer toutes les informations sur une créature, il est impératif de l’observer à trois reprises, un moyen efficace d’allonger la durée de vie du jeu.

 

 

Explorer sans se déplacer

Bien que Pokemon Go fasse de vous un dresseur, Opticale de son côté lui vous transforme en explorateur. Autre détail, le jeu vous incite à cartographier la totalité du fameux Monde astral. En effet, ce dernier n’étant pas sur le même plan que le nôtre, il évolue à une vitesse différente. Vous pouvez donc rester chez vous tout en accédant à des zones différentes de la dimension parallèle en fonction du moment auquel vous jouez. Dix écosystèmes (marin, terrestre, volcanique, etc.) sont à explorer, dont deux très difficiles à trouver y compris leurs créatures respectives.

 

Petit Budget

Malgré la complexité de l’univers, le créateur estime le coût total du développement du jeu à 102 000 $ environ, presque un huitième de ce qu’il aurait dû normalement coûter. Le modèle de revenus de la plate-forme repose sur un système de «pay-per-win», ce qui signifie que le jeu sera gratuit, mais avec la possibilité d’acheter des bonus supplémentaires.

Opticale sera disponible en version soft-launch le 6 septembre 2016 en Suisse avant d’être déployé à l’international, en commençant par la France, puis en Europe occidentale, au Japon et aux États-Unis. Opticale sera téléchargeable gratuitement et sans publicité sur Android et iOS. L’application compte, à terme, s’étendre à tous les endroits du monde liés aux mythologies telles que les dragons, les Minotaures, les sirènes, kraken notamment.

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !