Tendances

Redélégation du domaine .mu : l’ICANN du côté de Maurice

Photo : flickr cc ITU Pictures

Ce qui avait tout l’air d’une guerre interminable entre l’Etat et Internet Direct Ltd touche peut-être à sa fin. A l’occasion du forum SMSI (Sommet Mondial sur la Société de l’Information) 2016, Etienne Sinatambou, ministre des Technologies, de la Communication et de l’Innovation (TCI), a pu faire part de ses doléances à Akram Atallah, président de la division des noms de domaines à l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN). La gestion du nom de domaine .mu pourrait donc être cédée à Maurice, d’autant plus que l’ICANN a fait ressortir que le pays pourrait bénéficier de l’assistance d’un consultant afin d’être conseillé sur la marche à suivre.

Domaine .mu

La gestion du domaine .mu : conflit qui tend à s’éterniser…

Pour rappel, ICT.io en parle dans l’article “Gouvernement à vendre : le nom de domaine .mu est-il fiable ?”, ce conflit dure depuis une dizaine d’années. A l’origine, Yann Kwok, qui dirige l’entreprise Internet Direct Ltd, avait proposé de céder le nom de domaine national .mu au gouvernement mauricien, contre la somme de 20 millions de dollars, soit plus de 800 millions de roupies. En 2012, il ressort qu’il y a eu une faille au niveau du renouvellement annuel des sites gouvernementaux. De là, l’affaire s’est retrouvée devant les tribunaux et, en octobre 2014, Internet Direct Ltd a coupé les entrées-sorties des DNS du portail du gouvernement mauricien, alors www.gov.mu. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, le site a migré vers www.govmu.org. C’est donc ici que le conflit entre l’Etat et Internet Direct Ltd trouverait sa source.

Entre gov.mu et le cc TLD

Il est toutefois important de noter un point. Le site www.gov.mu, et le cc TLD (Country Code Top Level Domain) sont deux choses distinctes. Il y a donc d’un côté le conflit au sujet du nom de domaine www.gov.mu, et de l’autre, la gestion du domaine .mu, que l’île Maurice souhaite reprendre pour des raisons qui semblent évidentes. Dans les deux cas, l’île Maurice souhaite trouver un consensus afin de résoudre tous ces litiges une bonne fois pour toutes. Il reste toutefois que le domaine .mu devrait être géré par une entité autre que le gouvernement. C’est la raison pour laquelle il est presque indispensable qu’un expert en la matière intervienne afin de ne pas réitérer les mêmes erreurs et de ne pas risquer, une nouvelle fois, de perdre la main sur le domaine .mu avant même d’avoir pu en reprendre la gestion.

Qu’est-ce que le cc TLD ? Découvrez-le en lisant cet article.

Akram Atallah a donné l’assurance que l’ICANN donnerait tout son soutien au processus de redélégation du domaine .mu. Le consultant désigné aura pour mission d’accompagner l’île Maurice dans la procédure de récupération, de s’assurer que celle-ci est respectée et, éventuellement, d’apporter conseils et suggestions sur la marche à suivre.

Lors de son interview pour le SMSI, Etienne Sinatambou n’a toutefois pas été interrogé au sujet du nom de domaine .mu. Pour découvrir ou redécouvrir son entrevue, voici la vidéo :

Après plus de 10 ans, parviendra-t-on enfin à clore le sujet de la gestion de domaine.mu ? Affaire à suivre !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !