Rubriques

Rencontre avec Marie-Noëlle Elissac-Foy

Marie-Noëlle Elissac-Foy

Marie-Noëlle, vous êtes la fondatrice de Talent Factory. Pouvez-vous faire une bio-express de vous pour nos lecteurs ?

J’ai l’habitude de dire que j’ai vécu plusieurs vies professionnelles : rédactrice en chef, consultante dans l’audiovisuel, chargée de cours en communication et aujourd’hui consultante en relations publiques.

 

Décrivez-nous Smart Moves for Entrepreneurs.

Smart Moves for Entrepreneurs est une plateforme d’échange d’informations et de networking pour les entrepreneurs, les startups ou ceux qui s’intéressent à l’entrepreneuriat.

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer Smart Moves for Entrepreneurs ?

Smart Moves est née d’une conversation entre Jean-Max Appanah, expert-comptable travaillant avec des PMEs et moi qui suis consultante en relations publiques. Ce qui a commencé comme une idée folle est devenu aujourd’hui une plateforme crédible qui regroupe près d’une centaine d’entrepreneurs, de startuppers et de personnes attirées par l’idée d’entreprendre.

 

Comment Smart Moves for entrepreneurs peut-il aider les entrepreneurs mauriciens ?

Notre initiative repose sur deux observations. La première : il y a de nombreux acteurs dans le secteur des PMEs. Il y a au moins trois ministères qui s’en occupent. La seconde : les entrepreneurs n’ont pas accès aux informations pertinentes qui peuvent leur permettre d’avancer. Soit ils ne savent pas où chercher, ou alors, c’est une question de temps disponible. Et nous, nous sommes accessibles, présents sur Facebook. Nous leur passons des messages importants et nous répondons à leurs qestions. Il y a, à Maurice, de nombreux professionnels de divers domaines (marketing, communication, ressources humaines, juridique etc) qui sont en freelance et qui peuvent aider des entrepreneurs à avancer. Nous faisons des mises en relations. Nous leur donnons l’occasion de faire du networking. L’entrepreneur qui réussit doit s’entourer. C’est cette idée que nous voulons transmettre.

 

Smart Moves for Entrepreneurs

 

Selon vous, quels sont les obstacles entrepreneuriaux à Maurice ?

Premièrement, l’absence d’un interlocuteur principal. C’est la raison pour laquelle nous trouvons que la fusion annoncée des différentes institutions est une bonne chose. Cela apportera une cohérence à ce secteur. Au final, il faudrait que l’on se retrouve avec un interlocuteur – le ministère des PMEs, un processus et des outils adaptables à notre réalité entrepreneuriale. Ensuite, l’absence de financement. Mais, sur ce point, je veux émettre une réserve. Avant de penser au financement, il faut surtout s’assurer que le projet entrepreneurial tienne la route.  Et au niveau des corporates et du gouvernement, nous voulons dire que des réseaux comme le nôtre et les autres réseaux, font partie de l’écosystème des PMEs. Je trouve qu’il faut aussi s’intéresser davantage à ces jeunes collégiens qui suivent l’Entrepreneurship Education.

 

D’après votre expérience, comment pouvons-nous favoriser l’écosystème entrepreneurial à Maurice ?

Il faut créer les conditions pour faire émerger une véritable culture de l’entrepreneuriat, portée sur l’innovation. Apprendre à repenser notre mode de vie. Nous croyons fermement que toutes les initiatives entrepreneuriales doivent être liées à un projet de société. Voulons-nous utiliser que des produits importés ou n’est-il pas temps de penser mauricien ?

 

Quels sont vos projets d’ici la fin de l’année ?

Nous multiplions les contacts avec différents réseaux à Maurice. Nous avons déjà un pied à Rodrigues. Nous sommes un des partenaires de l’initiative SME4Afrika de Microsoft4Afrika. Nous continuerons à présenter Smart Moves à un maximum d’entreprises et d’institutions. En octobre, nous lançons, avec une autre femme entrepreneur, Nathalie Stemper, les branches mauriciennes de Women In Tech Africa et Girls in Tech, deux réseaux faisant la promotion des femmes dans la technologie. En novembre, nous cherchons un partenaire pour organiser des ateliers de formation dans le cadre du Global Entrepreneurship Week. Nous voulons montrer que nous sommes proactifs, nous saisissons toutes les opportunités…

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !