Associations

Retour sur la SPIN #2

SPIN
Photo : SPIN

Ca s’est passé le 15 juin dernier à l’Institut Français de Maurice (IFM). La deuxième édition de la SPIN, chapeautée par l’association Stagissimo, a vu la participation de 60 personnes : étudiants, professionnels et entrepreneurs étaient au rendez-vous pour partager leur savoir-faire aussi bien que leurs interrogations. Mais, par-dessus tout, ils ont planché sur une question sérieuse : la lutte contre l’exclusion sociale.

 

Social et rentable peuvent co-exister

Les candidats étaient répartis sous plusieurs équipes et ont disposé de six heures pour innover et créer une entreprise sur le thème de la lutte contre l’exclusion sociale. Tout comme lors de la première édition, c’est au bout de quatre heures de travail que chaque équipe a pu présenter son projet et le défendre. Marine Biarnès, à l’initiative de la SPIN, explique : “Les candidats doivent bien garder en tête qu’ils sont là pour créer des startups. La tentation est grande, en termes d’exclusion sociale, de s’orienter vers des modèles plus associatifs comme ceux des organisations à but non lucratif. Mais ce soir, les équipes ont su montrer, avec brio, qu’un commerce socialement responsable peut être un commerce rentable”. Conjuguer des questions d’ordre social à des aspects plus techniques et financiers, tel était le challenge de cette deuxième rencontre.

SPIN

 

Les projets récompensés

C’est ainsi que Host Me, plateforme en ligne destinée à faciliter l’expérience des voyageurs tout en générant de l’emploi et des revenus pour la population mauricienne, a été élu meilleur projet de la soirée. Le concept est tel qu’il connecte les futurs voyageurs aux communautés locales de manière à leur permettre de découvrir le pays de manière plus authentique. Par comparaison, cela va donc plus loin que le concept de Couchsurfing, qui permet aux voyageurs de loger gratuitement chez des personnes prêtes à les accueillir pour une ou plusieurs nuitées sans contrepartie financière. Une deuxième équipe a été primée pour un projet d’entreprise qui permettrait de faciliter la réinsertion sociale des ex-détenus, en leur offrant notamment de l’emploi dans le domaine de la construction. Enfin, le troisième projet récompensé, baptisé Connek-tor, est une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et les professionnels en travaux d’entretien (plomberie, jardinage, maçonnerie, nettoyage, etc.). Chaque équipe, de même que les coachs, a remporté divers cadeaux offerts par Sportfisher, Helios, PURE, Mystik ou encore Grays.

 

SPIN, la suite

Tout comme pour la première édition de la SPIN, les projets mis en place par les participants seront publiés en ligne afin que les aspirants entrepreneurs souhaitant y donner vie puissent les prendre en main et faire progresser l’île Maurice à travers le commerce plus responsable.

Pour rappel, la SPIN est un événement trimestriel visant à booster l’âme entrepreneuriale des individus qui souhaitent y prendre part. Elle s’adresse aux étudiants comme aux professionnels et aux nouveaux entrepreneurs. Pour la prochaine édition, l’équipe envisage d’organiser un kick-starter weekend. Cet événement, si le projet aboutit, permettra de concrétiser, de financer et de lancer les meilleurs projets récompensés lors des différentes SPIN de cette année.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top