Startups

Startup Weekend Mauritius 2016 : une première édition réussie

Startup Weekend
Photos : Startup Weekend Mauritius

La première édition du Startup Weekend Mauritius, organisé par le ministère des TCI, l’OTAM, la MITIA et la CCIFM, a vu la participation d’étudiants, de professionnels, d’entrepreneurs, de designers mais aussi de développeurs. Ces derniers ont conjugué leur savoir-faire dans leurs domaines respectifs afin de créer des « business models » innovants et de présenter leurs projets. Au terme de 54 heures de réflexion, de coaching et de conférences, c’est l’équipe de Molesson.mu qui est sortie vainqueur de la compétition, suivie de Skills Plus et de MauFaim. Focus sur ces concepts novateurs et prometteurs pour l’île Maurice.

 

Molesson.mu, le bouche à oreille 2.0

Molesson.mu est un projet d’application en ligne de gestion de cours particuliers. Il permet aux parents de trouver des enseignants de leçons particulières plus proches de chez eux, et d’évaluer ces derniers afin de bâtir leur réputation dans les alentours. Parents, enfants et professeurs peuvent donc bénéficier de l’utilité de cette application. Autres particularités : Molesson.mu permet aux parents de vérifier en ligne la présence de leurs enfants aux leçons, et de suivre les progrès de leurs chérubins au-delà de ce qui leur est communiqué sur le pas de la porte lorsqu’ils vont les récupérer chez les professeurs.

Startup Weekend

 

Skills Plus, le recrutement et le postulat intelligents

La seconde équipe gagnante du Startup Weekend Mauritius est Skills Plus. Le projet vise à résoudre le problème des « soft skills » en ressources humaines, proposant notamment une application destinée à la fois aux chercheurs d’emploi et aux recruteurs. Il ne s’agit pas d’une simple passerelle entre les deux, mais bien d’un outil qui permettrait aux « job seekers » d’effectuer des bilans de compétences, et aux recruteurs de profiter d’un service de pré-sélection de profils avant la convocation des candidats pour un entretien. A l’issue de cette étape, si un candidat n’est pas retenu, il reçoit aussi un courrier mentionnant les compétences à acquérir afin de lui permettre de mieux s’orienter dans son choix de carrière.

DSC_9949

 

MauFaim, passerelle entre gourmets et restaurants

Enfin, la troisième équipe à avoir été récompensée à l’issue du Startup Weekend Mauritius 2016 est MauFaim. Elle compte développer une application qui permettrait de proposer des livraisons gratuites de commandes de repas effectuées en ligne, chez des restaurants abonnés au service.

DSC_9939

 

Maurice au coeur de l’innovation et de l’entrepreneuriat

Tous les participants ont, par ailleurs, bénéficié de l’accompagnement de coachs et de conférenciers. Spécialistes dans de nombreux domaines touchant à l’entrepreneuriat, à l’innovation et à la finance, entre autres, ils ont donné les meilleurs éléments possibles aux prétendants au premier prix du Startup Weekend Mauritius 2016. L’Hon. Etienne Sinatambou, Ministre des TCI, a également fait le déplacement à la Cybertour 1 de la BPML, où était organisé l’événement, afin d’encourager les participants.

 

Capture d’écran 2016-07-15 à 09.27.03

Cette première édition du Startup Weekend à l’île Maurice s’est déroulée en simultané avec plusieurs autres pays. En effet, la compétition a eu lieu à Arapiraca et Curitiba (Brésil), à El Jadida (Maroc), à Foshan (Chine), à Goa (Inde), à Hong Kong, à Houston, Madison et Los Angeles (Etats-Unis), à Kapiti (Nouvelle Zélande), à Lyon (France), à Montevideo (Uruguay), à Montréal (Canada) et à Numazu (Japon). Voir un petit pays comme le nôtre participer au milieu de grandes villes est prometteur pour l’entrepreneuriat et l’innovation. On espère voir plus de monde à la prochaine édition !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !