Startups

Ces Tech Startuppers gagnants de Total Réunion

Clément Filisetti
Image: Clicanoo

C’est des idées plein la tête que nos confrères réunionnais se sont présentés au challenge Startupper de l’année. Ce concours, mis sur pied par Total, a pour objectif d’encourager et de soutenir les initiatives entrepreneuriales des jeunes dans le monde, et ce, dans divers secteurs d’activités.

Cette année, 34 pays africains, dont l’île Maurice, l’île de la Réunion et Madagascar, ont participé au challenge, et plus de 340 projets ont été sélectionnés par 500 jurés. Létitia Fraysse, présidente de Total Réunion, et Patrice Fages, président du jury du challenge Startupper de l’année et directeur général du Groupe Fages, ont ainsi récompensé les 3 lauréats : Clément Filisetti désigné Startupper de l’année,  Samuel Maillot deuxième gagnant et Benjamin Clément.

Après un focus sur Ontime bus, grand gagnant de Total Maurice, nous vous proposons cette fois-ci de découvrir les projets Tech Startup de l’île de la Réunion.

Un petit pari, ça vous dit ?

Arrêter de fumer n’a jamais été aussi fun qu’avec Qweety. Cette application pour smartphone a été développée par David Labrosse et Clément Filisetti, internes de médecine spécialisés en santé publique et médecine sociale. Ce dernier, ex-fumeur, s’est beaucoup intéressé aux déterminants sociaux et psychologiques des addictions, notamment concernant le tabac. Sa participation au concours lui a valu de remporter le premier prix, d’une valeur de 20 000 €.

Le sevrage tabagique 2.0

Qweety est un jeu basée sur le pari en ligne consacré au sevrage tabagique. Le principe du jeu met en scène, d’un côté, un joueur qui prend le pari d’arrêter de fumer, et de l’autre l’ensemble des joueurs qui constitue la communauté des Qweeteurs, qui le met au défi de tenir son pari. Ces paris sont matérialisés sur Qweety, où les parieurs et les défieurs s’affrontent pour des objets à gagner… Le principe de Qweety repose sur ce double enjeu : l’estime de soi et de celle de la communauté.

 

Les nouvelles technologies au service du sport

Samuel Maillotest arrivé deuxième avec son projet Free Race Connect, qui lui a valu de remporter le prix de 12 000€. ‘Free Race connect’ est la deuxième entreprise de ce sportif dans l’âme qui, à 24 ans, fusionne sport et nouvelles technologies.

Free Race Connect propose un système d’analyse de données en temps réel pour les sportifs de haut niveau, qui permet d’obtenir des renseignements sur leur état physique et d’éviter de tomber dans le surentraînement.

Pas un mais deux produits

Le premier est un système de portage conçu pour le grand public destiné à la pratique du trail, de la course à pied et du cyclisme en entraînement ou en compétition, tandis que le deuxième est un système d’analyse de données en temps réel (transpiration, pH, température du corps, rythme cardiaque, déchets musculaires, données GPS, etc.) : destinés aux sportifs de haut niveau dans leur entrainement, ou à la santé pour les diabétiques ou autres patients nécessitant un contrôle accru dans le cadre de leurs activités physiques.

Patience patience !

Pour ceux qui veulent acquérir ce nouveau produit, il vous faudra vous armer d’un peu de patience car le premier prototype, sous forme de gilet, est en cours de création. Il sera doté d’une puce GPS, d’un capteur de transpiration, d’un accéléromètre et d’un gyroscope. La première version du produit connecté sera vendue sous forme de package comprenant l’ensemble du système d’analyse  pour un prix public de 799 €.

Allez courage, pour ceux qui veulent arrêter de fumer et se mettre au sport, ces nouveaux concepts pourraient grandement vous aider ! La preuve, nos tech startuppers réunionnais ont convaincu le jury !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top