Web

Tendance Digitale 2015

 

Voici un aperçu sur les dernières tendances digitales 2015 selon Adobe. Le monde numérique évolue tellement vite que la seule manière de réussir et de s’imposer, c’est d’être toujours à jour. Cet article démontre les dernières évolutions digitales dans le monde, qui sont susceptibles d’aider les entreprises mauriciennes de prévoir les nouvelles tendances et de s’y adapter. La concurrence étant de plus en plus rude et ce même à Maurice, il est essentiel d’être en avance et de prendre les bonnes mesures avant les autres. Voyons donc maintenant ce qui est la dernière tendance digitale dans le monde.

 

A la première place, on trouve l’expérience clientèle qui était aussi premier l’année dernière. C’est un fait, l’expérience clientèle est devenue une priorité pour bon nombre d’organisations au cours de ces dernières années. L’emphase mise sur l’expérience clientèle coïncide avec l’attente croissante des consommateurs, ce qui a conduit certaines compagnies à se concentrer plus sur la satisfaction de leurs clients et de tenter de les ravir à chaque point de contact afin de les fidéliser.

L’expérience clientèle connaît une progression de 2014 à 2015 en gagnant deux points de plus que l’année dernière, contre plus de 7 points de pourcentage sur le ‘content marketing’. Alors que l’expérience client n’a pas forcément fourni tous les types d’opportunités que certaines entreprises ont anticipées l’an dernier, la tendance cette année semble être que les efforts dans ce domaine commencent à se concrétiser.

 

 

Il est évident que l’année à venir verra beaucoup plus d’activités dans ce secteur. Nombreuses sont les organisations qui ont passé beaucoup de temps à revoir leurs approches digitales. La prochaine étape pour de nombreuses entreprises est maintenant l’implémentation; Réunir le mobile, le contenu, les données des diverses autres composants stratégiques afin de les déployer de manière harmonieuse.

tendancedigital4

 

Quant-est-il des clients ? Les clients veulent savoir à quoi s’attendre. La cohérence de l’expérience devrait aller le plus loin possible pour qu’ils se sentent en sécurité et pour s’acquitter des attentes établies dans d’autres médias. En même temps, chaque médium a ses propres caractéristiques. Un site mobile devrait avant tout être simple et utile, ensuite être équilibré et cohérent avec la marque globale.

La sécurité et la vitesse sont les premières étapes de l’expérience client. Un client digital qui s’inquiète pour ses données n’achètera jamais en ligne et n’y retournera pas s’il trouve que l’expérience a été lente ou maladroite.

De même, alors que le téléphone mobile peut être un facteur de différenciation aujourd’hui, les spécialistes du marketing reconnaissent qu’il ne le sera pas longtemps. La croissance dans le nombre de visiteurs et acheteurs force chaque équipe du digital marketing d’être « mobile-ready ».

tendancedigital3

 

Selon le sondage d’Adobe Digital Roadblock effectuée auprès des commerçants, la personnalisation se positionne comme l’un des facteurs les plus importants en ce qui concerne les prochaines évolutions en matière de marketing.

 

Une autre tendance en 2015 concerne le processus de personnalisation qu’envisagent maintenant les entreprises à travers le parcours du client du début à la fin, plutôt que dans un domaine spécifique.

2 sur 5 organisations (38%) sont en faveur de la personnalisation de tous les canaux digitaux qui deviendra une réalité en 2015, avec 54% de répondants qui seront plus susceptibles d’être en accord qu’en désaccord avec cette affirmation. Comparé à leurs homologues américains, les organisations asiatiques sont 75 % plus susceptibles d’être d’accord avec cela.

Regrouper toutes les informations digitales (ce qui entraîne à son tour une meilleure utilisation des données) est une condition préalable de la personnalisation efficace et sera essentiel pour soutenir cette vision globale, mais seulement 12 % la considèrent comme une priorité pour les prochaines années.

Bien que «l’année du mobile» fait partie du passé, nous savons tous que le smartphone et l’adoption des tablettes continue fondamentalement de changer la façon dont les marques se lient avec leurs clients. Afin de tirer le meilleur parti de celui-ci dans l’environnement actuel, le mobile devrait être une compétence principale qui peut être aménagée, plutôt qu’une fonctionnalité à part entière.

Le développement de la technologie de ciblage géographique en est un parfait exemple. L’introduction, par Apple, d’iBeacons à la fin de 2013 a propulsé la technologie de ciblage géographique dans notre conscience, encourageant les entreprises à utiliser davantage le périphérique ‘Bluetooth Low Energy’ (BLE). Toutefois, malgré les avantages, seulement 11 % des entreprises avec des points de vente utilisent actuellement cette technologie, et 13 % compte utiliser la technologie de ciblage géographique dans les 12 prochains mois.

 

 

Il est encourageant de voir que plus de la moitié des spécialistes du marketing comprennent l’avantage de former leurs équipes pour s’approprier de nouvelles techniques, canaux et disciplines.

Maurice, au cours des dernières années, a connu une pénurie de compétences dans l’utilisation des nouvelles technologies et stratégies, présentant un obstacle à leur utilisation. Cela a été clairement résolu en 2015 avec une hausse des formations afin de s’assurer que le progrès ne soit pas entravé par un manque de compétences.

3 Comments

3 Comments

  1. Ish Sookun

    16 juillet 2015 at 3:30

    Hi Winley. Thanks for the article. However, I got misled with the title. See, when I rush to read something on ICT.io, my instinct says it would be « mostly » related to the Indian Ocean; in particular I am looking for articles related to Mauritius. You should know, it is not easy to find tech-related articles about Mauritius in Mauritius 🙂

    So, I was misled by the title « Tendance Digitale 2015 » and could not find a real study of the « tendance » in Mauritius or the Indian Ocean. That was kinda turn off.

    The presentation of the article & language is good, I’d say « impeccable ». It’s the subject matter that wasn’t drawn much into a local context; while global articles are just too many. I would not mind if this article was posted on a personal blog, but for a magazine the context should be important.

  2. Winley Vellin

    16 juillet 2015 at 8:22

    Hello Ish,

    Thanks a lot for taking time to read my article, and for your feedback, really appreciate. I do understand your point. It is is true that the article is focused on international trends, but it was done on purpose. Because the objective of this article is to show local businesses what are the trends in the world, which can help the latter anticipate future developments, or for local firms targeting global markets (such as hotels), align their strategies if needed.

    P.S thanks for the praise too. 🙂

    Kind regards,
    Winley

  3. Ish Sookun

    17 juillet 2015 at 3:42

    The problem is that local companies won’t understand that trend by reading the article. I once argued with a tutor in marketing that a pricing mechanism that works in the US might not necessarily work in Mauritius. Demography & culture has a major role in how people spend their money and what they use.

    I still believe a better method to instil that in minds of local businessmen is a proper study of the local market. Sadly, data that could lead to such analysis is not easy to be found.

    I see that you were CC’ed in the « tendance digitale » discussion on the Mauritius Internet Users mailing list. I’ll be glad to further continue the discussion there if you want to elaborate the topic.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

REJOINS-NOUS !

 
Pour ne rien manquer de l'actualité du secteur des TIC à Maurice et dans l'Océan Indien : les dernières news, des avis, des bons plans, les événements...

Tu recevras chaque semaine les meilleurs articles !