Tendances

Voilà à quoi ressemblerait la Carte Globale du monde avec Hyperloop !

Imaginez-vous, en train d’être transporté à travers tout le pays dans un tube, à une vitesse de plus de 1000 km/h… Aller plus vite et aller plus loin, voici le credo du système  Hyperloop, une technologie en cours de développement.

 

 

 

Le système de train Hyperloop est devenu un peu plus réel encore la semaine dernière. Ainsi, l’entreprise travaillant sur l’amélioration du système de ce transport en commun a annoncé l’organisation d’une compétition mondiale. Hyperloop One, basé à Los Angeles, a sélectionné 35 équipes qui doivent imaginer, puis présenter les plans du système de trains Hyperloop aux États-Unis. Il pourrait devenir un jour un système de transport mondial massif. Au cours des cinq prochaines années, trois routes régionales seront planifiées comme étant les premières étapes des trains Hyperloop. « C’est plus qu’un simple train, ou un pod dans un tube », a déclaré Josh Giegel, président de l’ingénierie d’Hyperloop One, au site Inverse. Le plan actuel consiste à mettre en production trois routes au cours des cinq prochaines années. Hyperloop One veut connecter des villes dans des régions individuelles, puis, finalement, connecter ces régions entre elles pour en faire un réseau géant. « Nous l’amenons à un tel niveau de connectivité afin qu’il devienne le nouveau pilier à grande vitesse du futur réseau de transport ».

 

Hyperloop

 

World Metro Map

Ce projet ambitieux nous rappelle bien évidemment la World Metro Map, conçue en 2003 par Mark Ovenden, qui imaginait à quoi pourrait ressembler un réseau souterrain mondial. Chaque ville marquée sur la carte possède un système de métro opérationnel, ou a prévu d’en construire un à partir de 2008. Ce projet a été perdu de vue, mais le concept a apparemment inspiré.

 

Hyperloop

 

Connectivité globale avec Hyperloop

Cela semble une idée assez farfelue, mais avec une vitesse ultra élevée, un réseau Hyperloop global pourrait relier les villes du monde entier. Par exemple, avec une vitesse de 1200 km/h, cela permettrait de relier San Francisco à Los Angeles en 35 minutes environ. Cette économie de temps pourrait remodeler l’économie mondiale. De plus, avec un réseau de transit intercontinental, ce TGV de nouvelle génération permettrait de relier l’Europe et l’Asie en quelques heures seulement.

 

Hyperloop

 

Hyperloop, opérationnel d’ici 2020 ?

L’Hyperloop serait donc un moyen de transport capable de concurrencer l’avion par sa grande vitesse. Il ne produira pas autant de nuisances sonores qu’un aéroport, du fait de l’absence de réacteur et autre engin similaire. L’Hyperloop ne générera pas plus de nuisance sonore qu’une installation d’éoliennes. En revanche, contrairement à l’avion et aux trains, son installation nécessitera la construction d’un réseau dédié aujourd’hui inexistant dans des zones parfois déjà urbanisées. Notons également qu’Hyperloop One a procédé à un premier test du système de propulsion en mai dernier dans le désert américain du Nevada, et qui s’est avéré particulièrement convaincant.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !