Tendances

Contribuez à améliorer la capitale avec My Port-Louis !

Il ne vous reste plus que quelques jours pour répondre aux questions posées avec l’outil Maptionnaire, dans le cadre d’une enquête initiée par la State Land Development Company (SLDC), en étroite collaboration avec Syntheses Maurice. “My Port-Louis” est une carte interactive dotée de plusieurs épingles, et destinée à illustrer vos opinions, vos besoins et vos suggestions pour un Port-Louis plus sympathique sur tous les plans.

 

Le concept

Le projet My Port-Louis utilise Maptionnaire, un outil de cartographie interactif. Une première pour l’implication des particuliers dans le développement et la promotion de la citoyenneté urbaine. En visant Port-Louis, l’impact ne peut qu’être positif puisque la ville est non seulement le centre administratif de l’île, mais c’est aussi la capitale, une localité citée des centaines de fois dans les guides touristiques et auprès des investisseurs, tous secteurs confondus. Ainsi, le potentiel économique de Port-Louis devrait aussi dépendre de l’opinion de ses habitants et de ceux qui empruntent ses rues au quotidien, pour le travail ou une simple balade.

Cet outil, qui permet non seulement de poser des questions mais aussi de collecter des données et de les analyser, entre autres capacités, a déjà été utilisé dans le cadre d’enquêtes similaires dans plusieurs grandes villes à l’international, à l’instar de Tel-Aviv ou encore Helsinki. Dans le contexte local, il permettra d’un côté de “rendre la ville à l’Homme, et l’Homme à la ville”, fait ressortir Meelan Thondoo, anthropologue et analyste sociale à la SLDC. De l’autre, il invite les citoyens et les résidents mauriciens à exercer leurs droits civiques, à s’exprimer à travers un outil interactif et connecté, à s’impliquer et à donner leur opinion sur des sujets auxquels ils sont étroitement liés et qui ont un impact direct sur la qualité de la vie de tous.

My Port-Louis

 

Comment utiliser Maptionnaire ?

Le questionnaire My Port-Louis est disponible en kreol, français et anglais. Plusieurs types de réponses peuvent être fournies dans des champs libres ou à choix multiples. A partir de la deuxième étape, il est question de déplacer des pastilles de couleur, en fonction d’une légende donnée, qui tient compte de plusieurs critères : art, culture, patrimoine, loisirs, aménagements, paysage, installations pratiques, écologie, sécurité, entre autres. Il suffit de cliquer sur la pastille et de patienter quelques instants avant de pouvoir la déplacer sur la carte afin de marquer les endroits correspondant à la légende. D’autres questions plus ou moins intuitives sont également posées afin de connaître les préférences des personnes qui passent par Port-Louis quotidiennement ou occasionnellement.

My Port-Louis

 

De notre côté, ils nous tenait particulièrement à coeur de remplir ce questionnaire, Port-Louis étant pour nous une ville pleine de ressources et de potentiel à exploiter. Nous l’avons fait en l’espace d’un petit quart d’heure. Si vous souhaitez faire de même, sachez que trois moyens ont été mis à votre disposition pour accéder à My Port-Louis :

 

Le potentiel du projet My Port-Louis

“My Port-Louis permettra d’ériger une passerelle entre les citoyens et les résidents, et les investisseurs, les promoteurs et autres porteurs de projets. L’idée est d’inclure le capital social et humain dans les nouveaux projets qui visent à développer la ville de Port-Louis”, fait ressortir Meelan Thondoo. “Avec ce questionnaire, nous pourrons notamment créer une base de données sujective et riche, anthropologiquement parlant. Nous pourrons également engager un processus d’action et, pourquoi pas, étendre ce type de questionnaire à plus de localités pour de plus gros projets. Engager la population est important pour donner une dimension humaine à tout projet”, souligne-t-elle.

Meelan Thondoo explique, par ailleurs, que le projet a été développé en collaboration avec Syntheses Maurice. L’organisme a présenté le questionnaire à 1 000 personnes rencontrées sur le terrain, notamment dans les zones où l’accès aux appareils électroniques et à internet est restreint. Ce, dans le but de récolter des réponses et obtenir un échantillon représentatif de toutes les couches de population. Au total, la SLDC vise à atteindre 3 000 participants dans le cadre de cette enquête.

Chaque opinion compte mais la confidentialité de chaque individu doit aussi être respectée. Ainsi, ce questionnaire est tout à fait anonyme et confidentiel. Les résultats serviront quant à eux à établir une passerelle entre le public et les autorités ainsi que les porteurs de projets concernés par l’aménagement urbain et les infrastructures de la capitale. A noter que l’enquête est ouverte jusqu’à ce lundi 31 octobre. Pour une capitale améliorée et digne de ce nom, ICT.io vous recommande vivement d’y participer. Un quart d’heure pour contribuer, d’une manière ou d’une autre, à la réflexion autour des futurs projets portlouisiens, qui dit mieux ?

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !