Actus

La startup Sayna signe un partenariat avec Orange Ventures

Posted on

La startup malgache Sayna s’associe à Orange, un de ses investisseurs, dans le but de former les jeunes de Madagascar au métier de développeur.

Sayna : former les jeunes aux métiers du numérique

Sayna est une jeune startup made in Madagascar lancée en 2018 par Matina Razafimahefa alors qu’elle n’avait encore que 19 ans. Spécialisée dans la formation en ligne, l’entreprise s’est donnée la mission d’initier les jeunes aux métiers du numérique à travers un système vidéo-ludique. Une fois leurs compétences validées après 3 à 6 mois de formation, les étudiants réalisent – contre rémunération bien sûr- des micro-tâches de développement pour le compte d’entreprises sur la plateforme Sayna Work. À chaque niveau supplémentaire, leurs tarifs augmentent de 5 %.

Aujourd’hui, Sayna se félicite d’avoir déjà formé 450 étudiants et servi plus de 60 entreprises partenaires et clientes, et a récemment levé plus de 600 000 $ auprès de trois investisseurs pour soutenir sa croissance : Orange Ventures, le fonds d’investissement technologique multi-étapes du groupe Orange, Launch Africa Ventures, un fonds de capital-risque panafricain basé en Afrique du Sud, et le Malagasy Investment Club (Club MAIC). Cela fait de Sayna la première startup malgache à lever des fonds auprès de fonds de capital-risque internationaux. Pour le moment, l’entreprise s’est donnée comme objectif de former près de 8 000 développeurs d’ici 2024, et cherche à s’étendre en Afrique de l’Ouest.

Un partenariat avec Orange Ventures

Ce mercredi 14 septembre à Ankorondrano, Frédéric Debord, directeur général d’Orange Madagascar, et Matina Razafimahefa ont signé deux conventions de partenariat. L’objectif est de soutenir la start-up dans la formation des jeunes malgaches dans les métiers du numérique en déployant, entre autres, des licences Sayna avec des offres de connectivité associées et sur mesure.

Le partenariat permettra aux jeunes formés au sein des deux entités de bénéficier des formations et ressources de chaque partenaire. Les jeunes malgaches auront désormais un choix plus large de formations, adaptées à leurs besoins et à leurs moyens. 

« Orange Digital Center va notamment déployer des licences SAYNA avec des offres de connectivité associées dans notre réseau d’apprenants en ciblant des villes en particulier. Avec la formation 100% en ligne et gamifiée de SAYNA, Orange élargit à l’ensemble du territoire national son impact en matière d’inclusion numérique et d’égalité des chances. Par ailleurs, Orange Digital Center Madagascar devient un espace partenaire de SAYNA et pourra accueillir des formations et événements que SAYNA souhaiterait organiser en présentiel dans les provinces malgaches« , ont-ils indiqué.

« Un symbole fort pour la tech malagache »

Matina Razafimahefa, a commenté. « Cette levée de fonds est à la fois une étape cruciale pour le développement international de Sayna et un symbole fort pour la scène tech malgache. Notre équipe est aujourd’hui composée de 25 personnes réparties entre la France et Madagascar. C’est aussi un signe d’espoir pour des centaines de milliers de jeunes talents africains qui, jusqu’à présent, n’ont pas eu l’opportunité de se professionnaliser pour profiter de la quatrième révolution industrielle en cours sur le continent.« 

Grégoire de Padirac, Principal chez Orange Ventures, a déclaré : « Nous croyons fermement au potentiel de la distribution de microservices crowdsourcés appliquée aux projets informatiques. Combiné à une solution de formation au développement d’emploi numérique en ligne et ludique, SAYNA est un outil puissant pour relever les défis de la pénurie d’emplois et de développeurs sur le continent.« 

Les plus lus

Exit mobile version