fbpx
Gadgets

Le SWAC une climatisation par l’eau de mer installée au CHU Sud

Le SWAC une climatisation par l'eau de mer installée au CHU Sud

Le SWAC (Sea Water Air Conditioning) est un procédé en développement. Il permet de substituer la quasi-totalité de l’énergie électrique nécessaire à la climatisation par l’énergie thermique des mers. Cette technologie innovante a été inaugurée au CHU Sud le mardi 16 juillet 2019. Ce dispositif pompe l’eau froide à environ 1000 m de profondeur et la transfère au réseau de climatisation grâce à un échangeur thermique

 

 

Le SWAC : un dispositif technique et innovant

Le projet SWAC (Sea Water Air Conditioning), comme expliqué par le CHU, est un dispositif qui consiste à pomper de l’eau froide en grande profondeur (environ 5 degrés à 1000m). Il transfère ensuite le froid de l’eau au réseau de climatisation de l’hôpital, au moyen d’un échangeur thermique. L’eau de mer qui ressort de l’échangeur thermique (à environ 12°C) est ensuite renvoyée dans l’océan à une profondeur adéquate à sa température, et sans impact sur son environnement.

 

Un gain jusqu’à 90 % sur la consommation électrique

En ayant recours à une ressource renouvelable et 100 % naturelle, il devient possible de substituer une grande partie de l’électricité utilisée pour la climatisation des bâtiments. D’ailleurs, l’utilisation de l’eau de mer devrait permettre d’obtenir un gain sur la consommation électrique, à hauteur de 90 %. L’alimentation en froid par le SWAC permettra également au CHU de réaliser des économies de maintenance sur ses installations frigorifiques actuelles. De plus, il pourra supprimer les risques sanitaires induits par ses tours aéro-réfrigérantes.

 

Un projet économiquement viable

L’étude énergétique menée sur le CHU montre une consommation électrique évitée nette d’environ 10GWh/an sur le site de Saint-Pierre. Cela représente une réduction de la consommation électrique globale de 30% pour l’établissement. Les besoins en froid du site (28.7 GWh froid par an sur l’ensemble du périmètre) étant lissés et continus dans le temps (24h/24, 365j/an) sont particulièrement adaptés à la technologie SWAC et contribuent à amortir une telle infrastructure. La proximité à la mer et l’implantation durable du site du CHU, participent également à la viabilité économique d’un tel projet.

 

Une première tentative infructueuse pour le SWAC en 2015

Les études menées dans le cadre de ce projet par EDF et l’ADEME ont permis au CHU de lancer en septembre 2015 un appel d’offres ouvert pour l’achat d’une fourniture de froid SWAC. Bien qu’il soit resté infructueux, les partenaires de cette convention tripartie sont restés en contact. Ainsi, divers échanges et rencontres ont eu lieu afin de poursuivre des études de consolidation de la technologie SWAC. Avec l’appui d’EDF, le CHU a décidé de relancer en juin 2017 la procédure sous la forme d’un dialogue compétitif. Seul le groupe BARDOT a fait acte de candidature.

 

Une offre répondant aux enjeux environnementaux et financiers

L’offre finale de BARDOT répond aux exigences du CHU avec :

Un volume de froid fourni de 28,7 GWh /an ;

Une réduction d’au moins 10% du coût du froid acheté comparativement au coût actuel ;

Un volume d’économies sur la facture électrique d’environ 10GWh/an ;

Un coefficient de performance de 26,6 (nettement supérieur à celui de 10 fixé dans la consultation) ;

Dans le contexte actuel d’une évolution constante et sensible du coût de l’énergie, cette offre permet au CHU de maîtriser durablement ses dépenses énergétiques.

 

Jusqu’à 90% d’économies d’énergie à la clé

En s’appuyant sur une ressource locale, renouvelable et disponible 24H/24 et 7J/7, ce projet innovant, unique au monde de par sa taille, sera une contribution majeure aux objectifs d’efficacité énergétique fixés par la PPE de La Réunion. Le SWAC permettra en effet de réduire la consommation d’électricité du CHU liée à la climatisation jusqu’à 90%. Il dégagera une économie de 10GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation d’une commune de 6000 habitants.

 

Photo : CHU Sud

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !