fbpx
Incubateurs

Mascareignes Artificial Intelligence Academy : la révolution technologique

Mascareignes Artificial Intelligence Academy : la révolution technologique

La MAIA, ou Mascareignes Artificial Intelligence Academy, est une nouvelle école d’Intelligence artificielle qui compte créer une véritable révolution technologique. Selon son fondateur, José Macarty, il est crucial de monter en compétences pour maitriser les outils existants. Cela permet de saisir de nouvelles opportunités dans divers domaines, de la manutention au secrétariat, en passant par la finance et les grandes surfaces.  

 

 

Mascareignes Artificial Intelligence Academy : la première école d’Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est déjà bien implantée dans plusieurs domaines et elle prendra encore plus d’ampleur dans les années à venir. C’est pour cela qu’il est crucial de se mettre à la page, au risque de se retrouver englouti par cette vague technologique. Dans cette optique, José Macarty a fondé la première école d’intelligence artificielle à La Réunion, baptisée MAIA pour Mascareignes Artificial Intelligence Academy. Pour lui, cette nouvelle révolution technologique va « impacter tous les secteurs de la vie économique réunionnaise et modifier le comportement et les habitudes des Réunionnais. »

 

Des formations et séminaires en fonction des demandes

Automatisation des réponses dans les e-mails, présentateur TV virtuel, voiture intelligente, traductions en temps réel, les exemples d’utilisation de l’IA sont nombreux. Le revers de la médaille serait alors le grand nombre de métiers menacés par l’Intelligence artificielle, ce véritable tsunami technologique. Ainsi, lors d’une conférence donnée le 12 février dernier José Macarty a insisté sur l’importance de se préparer, à travers des formations autour de cette innovation. MAIA proposera ainsi des cours aux décideurs (sous forme de séminaires), mais également des formations aux salariés et chefs d’entreprise.

 

La « tribu » MAIA sur la scène locale et internationale

Par ailleurs, la Mascareignes Artificial Intelligence Academy compte s’appuyer sur des compétences locales pour cette école d’inspiration véritablement réunionnaise. En effet, le fondateur de l’académie explique qu’il y a de nombreux techniciens qui se sont spécialisés dans ce domaine. Ainsi, Jimmitry Payet possède son laboratoire à Cilaos tandis que Jérémiy Dorilas ouvrira bientôt son agence à la Zac 2000 au Port. Au niveau international, il y a Nadia Payet chez Google, dans l’Oregon aux USA. Frédéric Séraphine est quant à un spécialiste des jeux vidéo faisant carrière au Japon. D’autres experts sont Anil Narassiguin, data scientist à Lyon et Varinka Ponamalé, de la division Espace de Airbus à Toulouse. Tous ces jeunes qui forment la  » Tribu MAIA » pourraient intervenir dans les différentes formations proposées.

 

Comment faire pour intégrer l’école d’Intelligence artificielle ?

Les personnes intéressées, souhaitant intégrer l’intelligence artificielle dans leur process, se sont donné rendez-vous pour une première formation en avril. Cela se passera au village by CA de Technor. Elisabeth Péguillan, directrice du village explique que c’est « une opportunité de rapprocher le monde de la formation et de l’entreprise ». Les jeunes non qualifiés pourront eux aussi se former à l’IA à terme.

 

Une première séquence de formation de trois jours

C’est à la mi-avril que le coup d’envoi a été donné pour la première séquence de formation de trois jours. La thématique choisie c’est « les enjeux économiques de l’IA pour les entreprises et les collectivités locales ».

 

Photo : www.ma-ia.re

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !