fbpx
Associations

OceanIndien.Biz : la plateforme régionale des affaires est lancée

OceanIndien.Biz : la plateforme régionale des affaires est lancée

Une filière numérique est désormais opérationnelle dans la zone Océan Indien. Annoncée en septembre dernier, Oceanindien.biz est un outil porté par l’Union des chambres de commerce et d’Industrie de l’océan Indien (UCCIOI).

 

 

Le portail régional des affaires OceanIndien.Biz

OceanIndien.Biz a pour objectif de soutenir le développement des échanges économiques et commerciaux entre les Comores, La Réunion, Madagascar, Mayotte, les Seychelles et l’île Maurice. La plateforme, en plus d’une cartographie économique établie, sera mise à jour par les chambres membres de l’Union. Par ailleurs, elle regroupera toutes les informations de veille stratégiques produites de manière complémentaire, des outils de travail collaboratif en ligne ainsi que le report des produits et services à portée régionale développés dans chacun des territoires.

 

Répondre aux appels d’offres internationaux

Les entreprises pourront, grâce à ce portail, présenter les économies des six îles et les modalités de création d’entreprises sur les différents territoires. Selon Herland Cerveaux, directeur des programmes de l’UCCIOI, « avec des activités de soutien au réseautage et d’accompagnement de l’innovation, la communauté d’échange qui se dessine favorisera la montée en compétence du secteur dans l’océan Indien. » Cela, à travers des formations certifiantes, délivrée en regroupement régional, par exemple. Il rajoute que cela devrait avoir pour effet de renforcer les entreprises, qui seront alors plus aptes à « répondre aux appels d’offres internationaux. »

 

Une communauté d’échanges dédiée au secteur numérique

Ainsi, c’est une véritable communauté d’échanges dédiée au secteur qui se met en place sur la plateforme numérique. OceanIndien.Biz s’impose comme un label régional. Par ailleurs, des rencontres B2B seront organisées systématiquement dans le cadre d’événements commerciaux déjà existants. C’était ainsi le cas de la Foire internationale de Madagascar, en mai dernier, et du Forum Economique des îles de l’océan Indien, qui se tiendra en septembre prochain à la Réunion.

 

Un accueil positif bien avant même que la plateforme soit lancée

Avant même que la plateforme soit lancée, 58 entreprises se sont dites disposées à intégrer immédiatement ce cluster régional. De plus, 82% des dirigeants qui avaient été interrogé par leurs pairs étaient favorables à la création d’une zone de libre-échange en matière de biens, de services et de compétences, dans le domaine des technologies de l’information et des communications (TIC). 77% étaient convaincus qu’une filière régionale structurée permettrait d’acquérir ou de renforcer des connaissances et des savoir-faire, de découvrir de nouvelles idées, de diversifier et de prospecter de nouveaux marchés.

 

Un premier aperçu très bientôt à la Foire du COMESA

D’ailleurs, ce cluster a pour but de favoriser l’émergence de partenariats régionaux. De plus, il vise à faciliter l’insertion des acteurs, ainsi regroupés, dans des chaînes de valeur internationales. D’ailleurs, lors de la prochaine foire du COMESA au Kenya, du 17 au 28 juillet prochain, un premier aperçu des effets de cette démarche collective est attendu. Il verra la participation d’une délégation d’acteurs régionaux du numérique dans le sillage de l’UCCIOI.

 

Maintenant que le portail est ouvert, le secteur des TIC devrait voir d’heureuses connections se créer. En effet, les entreprises qui développent à Madagascar, à l’île Maurice, aux Comores, à Mayotte, à La Réunion et aux Seychelles des activités dans les télécoms, l’internet, l’informatique, l’audiovisuel et l’externalisation des services, pourront explorer de nouveaux partenariats.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !