Startups

Solar Gasy, la lampe solaire malgache qui charge les piles non rechargeables

L’électrification des foyers africains est un des sujets les plus prisés du moment. En effet, une vague d’entrepreneurs zélés se sont attaqués à la question et l’ont solutionnée de toutes les manières possibles et imaginables. C’est le cas d’ailleurs de Solar Gasy.

 

 

Solar Gasy, une lampe Made in Madagascar

Permettre aux malgaches d’avoir accès à une électricité verte et durable est une ambition des plus nobles. C’est pourtant cette aspiration que nourrit le projet Solar Gasy par le biais de sa lampe solaire avec chargeur de piles non rechargeables. Oui, nous parlons ici de ces piles jetables qui une fois leur énergie épuisée sont bonnes pour la benne à ordures. Ou peut-être serait-il plus judicieux de dire “étaient” ?

 

Solar Gasy, une lampe Made in Madagascar.

 

En effet, Solar Gasy permet d’utiliser les piles usées comme un dispositif de stockage de l’énergie solaire. Outre l’enjeu environnemental que présente cette trouvaille, cette lampe solaire développée par des jeunes malgaches se présente comme un moyen efficace d’apporter une source d’énergie verte à la population. Qui de mieux pour solutionner les problèmes des Malagasy que les Malagasy eux-mêmes ? De ce fait, Solar Gasy a pour ambition d’apporter l’électricité d’une manière innovante et peu conventionnelle dans tous les foyers de la Grande Île.

Conscient qu’avoir accès à l’énergie est une priorité pour le développement du pays, Solar Gasy distribue ses lampes solaires à Madagascar par le biais de son association. Cependant, les créateurs de cette ingénieuse innovation technologique ont pour aspiration de passer à une vente directe de leur produit afin de pouvoir distribuer la Solar Gasy dans toute l’île. Force est de constater que le Vita Malagasy est sujet à une nette amélioration d’un point de vue qualitatif et ce grâce à la motivation de la génération montante.

 

Ny Anjara Lalaina (à droite) en train d’expliquer son projet à un visiteur lors d’un salon au TOGO.

 

Le parcours de Solar Gasy et son inventeur : Tsinjolalaina Fetranjara

Dans le but de faire connaître leur lampe solaire, les jeunes instigateurs du projet Solar Gasy ont participé à Who’s Next Tana, un concours pour les startups en phase de lancement et projets qui n’ont pas encore été financés en fonds propres. Par la suite, ils ont aussi participé à Africa Energy Generation Prize, un concours dont la mission est “d’Encourager l’émergence de projets entrepreneuriaux innovants au sein de la jeunesse africaine afin de trouver des solutions d’accès à l’électricité durables et abordables Made in Africa.”
Tsinjolalaina Fetranjara, initiateur du projet, n’est malheureusement pas ressorti vainqueur de ce concours qui a été remporté par l’Ethiopien Abel Kidane et son projet “Hand Crank Power”. A tout juste 18 ans, ce dernier a eu l’idée ingénieuse de créer une une powerbank à manivelle chargeable sans électricité. En deuxième place se trouve le Ghanéen Prince Essel et son “EcoDiesel” : un projet qui a pour but la production de carburant à base de déchets plastique. Enfin, à la troisième place, nous avons le Togolais Lalle Nadjagou et son “Hydro Power” qui n’est autre qu’un groupe électrogène fonctionnant avec de l’hydrogène.

 

Les perspectives d’avenir de cette lampe “Vita Malagasy”

Africa Energy Generation Prize était une opportunité de taille pour Tsinjolalaina Fetranjara dont la déception n’a d’égale que la détermination. Cependant, Solar Gasy est tout de même arrivé à la sixième place du concours. Cela a permis à son inventeur de bénéficier d’un soutien technique pour le développement de son produit. Cela s’est manifesté par la dispense d’une formation d’un an visant à l’amélioration du prototype de la lampe ainsi qu’une formation sur l’entrepreneuriat.

 

Chargeur de piles non rechargeables.

 

La route vers le succès étant sinueuse, le jeune entrepreneur malgache a à coeur de parfaire sa lampe solaire et de proposer à sa future clientèle un produit qui répondra en tout point à leurs attentes. Loin d’être découragé, le jeune inventeur prend sa défaite avec philosophie et désire aujourd’hui plus que jamais faire connaître son produit. Sachant que la recherche de financement est l’un des principaux obstacles à la réalisation des projets des entrepreneurs malgaches, Solar Gasy fait à présent l’objet d’une campagne de Crowdfunding.

L’aspect social et environnemental que présente le projet de Tsinjolalaina Fetranjara est indéniable. Il fait à coup sûr partie de cette génération d’entrepreneurs qui souhaitent apporter un changement conséquent dans l’environnement malgache actuel.

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top