Ecommerce

Google défie le marché de la formation professionnelle avec son « IT Mooc »

En ce début d’année, l’alliance entre Google et Coursera, le leader mondial du MOOC, donne naissance à une formation diplômante dans les métiers du secteur informatique. Google laisse une fois de plus sa trace dans le marché de la formation professionnelle.

 

 

Les MOOCS, en quoi ça consiste exactement ?

Le MOOC (« Massive Open Online Course » ou « cours en ligne ouvert et massif ») est un nouvel outil de formation professionnelle. Cet outil « made in USA » était initialement destiné à fournir aux étudiants, et à tous ceux qui le souhaitaient, une formation en ligne gratuite, disponible aux quatre coins de la planète. Idéal pour se former, approfondir un domaine de connaissances ou rebondir dans le cadre d’une réorientation, le MOOC repose sur une plateforme internet. En s’y connectant, on trouve des cours rédigés, sous forme de vidéos ou de PowerPoint, mais aussi des exercices et espaces d’échanges interactifs. Ces plateformes de cours en ligne sont désormais gratuites pour se cultiver et payantes pour se former. Les MOOCS attirent en effet un nombre croissant d’adultes qui cherche à compléter leur formation. Ces plateformes en ligne ont donc évolué pour beaucoup vers des modèles « freemium », qui permettent l’obtention d’un certificat de réussite pour les utilisateurs les plus assidus. Effectivement, la plupart des inscrits à cette formation virtuelle ne terminent pas le cours, soit par manque de persévérance, soit parce que l’objectif initial était de sélectionner certains contenus uniquement. Les entreprises sont de plus en plus adeptes des formations dispensées sur les MOOCS, qui constituent un complément à la traditionnelle formation continue, notamment dans le domaine du numérique. « D’abord pensés pour les universités, on s’aperçoit que les Moocs migrent vers les entreprises, car c’est elles qui ont l’argent. En France, il y a une quantité de moyens pour la formation professionnelle et les organismes qui gèrent les fonds sont très intéressés par ces programmes », explique Rémi Bachelet, enseignant chercheur à L’École Centrale de Lille, créateur et animateur du Mooc Gestion de projet.

 

 

Google, future référence de la formation professionnelle en ligne ?

Depuis plusieurs années, le géant du web s’est lancé sur le marché des Moocs en partenariat avec Coursera et Udacity, deux entreprises leaders du secteur. Google propose des formations destinées à des salariés dans des domaines inexploités par les universités. La dernière en date n’est autre que le « IT MOOC », une formation sur les nouveaux métiers en support informatique, développé avec Coursera.

Ce MOOC s’adresse à tous les étudiants ou salariés qui souhaiteraient élargir leur champ de compétence en support informatique.« On répond à un besoin croissant dans les pays développés où les métiers changent vite et les compétences des salariés doivent évoluer aussi. » explique Jeff Maggioncalda, PDG de Coursera. « Toutes les entreprises réalisent que leur propre modèle change. Ils ont besoin d’analyste de données, d’ingénieurs financiers, de spécialistes big data et la plupart de leurs cadres ne sont pas formés à ça. C’est là qu’on intervient ». Le IT MOOC est disponible pour 49 dollars par mois en anglais uniquement. Le personnel de Google atteste que la formation sera à terme sous-titrée dans plusieurs langues.

 

 

À tous les Américains tentés par l’IT : dépêchez-vous !

Le MOOC connu aux États-Unis sous le nom de « the Google IT Support Professional Certificate » se déroule sur une période de 8 à 12 mois et se découpe en 6 chapitres. Formé une à deux heures par jour, l’apprenti reçoit le certificat attestant de ses compétences à la condition de réussir une série d’examens. La formation est à la fois théorique et pratique puisque le MOOC comprend des mises en situation : celui qui suit le MOOC doit résoudre des problèmes qui pourraient se poser à lui en entreprise. Google est alors particulièrement bien placé pour délivrer ce genre d’enseignement puisque lui-même confronté à ces problématiques de recrutement. L’entreprise répond donc très bien aux exigences des autres employeurs dans le domaine des nouvelles technologies. Natalie Van Kleef Conley, senior manager chez Google explique que l’initiative a été prise en interne puisque Google devait pallier à un manque de personnel en IT. Le géant du web s’est par la suite aperçu que d’autres entreprises avaient des besoins similaires dans les technologies de l’information. »

Google a d’ailleurs promis à ses certifiés une mise en relation avec un pool d’entreprises où ils pourraient être embauchés. Parmi ces entreprises qui cherchent à recruter dans le IT, on peut compter Bank of America, Walmart, Sprint, GE Digital, PNC Bank, Infosys, TEKSystems, UPMC, et bien sûr Google.

 

 

Clément Meslin, co-fondateur de MyMooc, nuance : « Open Class Room va beaucoup plus loin pour ses propres Moocs dédiés à l’IT. En partenariat avec Pôle Emploi, ils proposent de rembourser les apprenants qui ne trouvent pas d’emplois stables après 6 mois ».

Google offre lui les frais de la formation aux 10000 premiers candidats américains inscrits sur son IT Mooc. Une façon pour l’entreprise de tester l’attractivité de ce nouveau programme. Cette stratégie pourrait aussi favoriser la création de nouveaux programmes dans d’autres secteurs technologiques qui manquent de main-d’œuvre.

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !