fbpx
Web

Hour of Code : initiation au codage à travers le jeu vidéo

Hour of Code : initiation au codage à travers le jeu vidéo

Accenture, en partenariat avec Code.org, a organisé le Hour of Code du 8 au 11 janvier dernier. Ainsi, deux cyber caravanes ont été déployées au Bagatelle Mall pour permettre aux enfants de s’initier au codage de façon ludique. D’ailleurs, pas moins d’une centaine d’étudiants ont pris part à cette campagne éducative.

 

 

Découvrir le codage à travers le jeu Minecraft

Comment rendre le codage plus accessible ? À travers le jeu, tout simplement. En effet, en rendant cette activité ludique, une centaine d’élèves de primaire et secondaire s’y sont intéressé. Des jeux vidéo tels que Minecraft ont permis aux jeunes, à partir de 9 ans, de découvrir les bases du codage. D’ailleurs, les moins jeunes ont également été invités à faire une incursion dans cet univers. Les participants ont également eu droit à des démonstrations de technologie, et un aperçu des opportunités de carrière dans le domaine des TIC.

 

Hour of Code – plus de 100 millions d’élèves à travers le monde

Pour la cinquième année consécutive, Accenture s’associe à Code.org pour soutenir l’initiative “Hour of Code”, une campagne éducative mondiale qui propose une heure d’initiation à l’informatique à plus de 100 millions d’élèves. L’équipe d’Accenture Maurice a animé les séances “Hour of Code” avec ses partenaires “Skills to Succeed”. Il s’agit notamment de la Mauritius Alliance of Women, Entreprendre au Féminin et l’United Skills Workers Corporation. De plus, à Maurice, près d’une centaine de collaborateurs d’Accenture seront engagés dans l’enseignement d’une heure de code. Pour cette édition, le National Computer Board a apporté son soutien au Hour of Code en mettant à disposition les cyber caravanes.

 

Créer un impact aujourd’hui pour les élèves de demain

Shalini Jugessur, directeur d’Accenture Technology à Maurice, explique que « à l’ère actuelle, il est impossible d’imaginer un monde sans technologie. Chaque élève devrait avoir la possibilité d’apprendre l’informatique, qui est un élément essentiel de réussite dans n’importe quelle carrière du XXIe siècle ». Cette démarche vise ainsi à aider tous ceux qui désirent acquérir des compétences en codage et en informatique. L’idée est de créer un impact aujourd’hui pour les élèves de demain et équiper les jeunes d’aujourd’hui de compétences dont ils auront besoin dans le futur.

 

Développer la logique, la capacité à résoudre des problèmes et la créativité

L’engagement d’Accenture de permettre aux élèves d’apprendre à coder s’inscrit dans le cadre de son programme “Skills to Succeed”. Celui-ci répond au besoin urgent de personnes qualifiées en technologies numériques dans le monde. Pour cela, l’objectif est de doter la nouvelle génération des compétences nécessaires dont elle aura besoin demain. Dans le monde actuel, l’informatique ouvre plus de portes aux élèves que n’importe quelle autre discipline. Alors que l’avenir s’annonce de plus en plus gouverné par le numérique, il est bon d’avoir certaines bases. Selon les organisateurs, cela les aiderait à développer leur logique, leurs capacités à résoudre des problèmes et leur créativité.

 

Introduction du codage à un âge précoce

En initiant les jeunes au codage le plus tôt possible, cela permet de susciter leur intérêt pour les matières STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques). Par ailleurs, cette démarche permet d’augmenter le nombre d’étudiants optant pour les matières scientifiques et informatiques aux niveaux secondaire et de l’enseignement supérieur. « On s’attend également à ce que cette initiative contribue, à long terme, à la création de talents adéquats et diversifiés pour combler le nombre croissant d’emplois technologiques qui seront disponibles à l’avenir et, par conséquent, stimuler la croissance du secteur des TIC », explique Accenture.

 

Crédit photo : AccentureMauritius

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !