fbpx
Tendances

Huawei ICT Competition : L’équipe mauricienne remporte le Premier Prix à la finale mondiale

Huawei ICT Competition : L’équipe mauricienne remporte le Premier Prix à la finale mondiale

Trois étudiants mauriciens en TIC ont brillé à la finale mondiale de la Huawei ICT Competition. Après 10 mois de compétition, Renu Uppiah, Stephan Heng Shing Chia Yin Cheong et Khritish Kamal Bhoodhoo se sont distingués parmi les meilleurs au monde lors de la finale mondiale de la Huawei ICT Competition, remportant le premier prix. Ainsi nos compatriotes rejoignent les équipes du Kenya, d’Ouganda et de Tanzanie comme les gagnants du premier prix, alors que deux équipes du Nigéria ont remporté les Grand Prizes.

Renu Uppiah, étudiante mauricienne de l’Université de Maurice qui a remporté le premier prix avec son équipe, a partagé son expérience avec Huawei et la compétition, tout en parlant au nom d’équipes triomphantes. « Ce parcours avec Huawei a été très enrichissante », a-t-elle déclaré. « Huawei nous a donné la possibilité d’acquérir des compétences reconnues dans le monde des TIC. Huawei nous a fourni une plate-forme pour expérimenter et pratiquer des technologies nouvelles, innovantes et de pointe pour grandir et nous développer. »

Bien qu’ils soient les nouveaux candidats au concours Huawei ICT depuis 2017, les étudiants africains ont fait des progrès étonnants cette année. En 2019, seules cinq équipes africaines se sont qualifiées pour la finale mondiale et n’ont récolté qu’un troisième prix, contre 13 équipes cette année, remportant un total de sept médailles.

Les résultats des élèves sont dus à la reconnaissance continue des pays africains et aux efforts déployés pour créer un vivier de talents TIC compétitif parmi la jeune génération, qui sera un accélérateur indispensable pour la reprise et la numérisation post-COVID du continent.

Les étudiants victorieux avaient une bonne raison de se réjouir après plus de 10 mois de travail acharné et de compétition acharnée depuis les concours de projection nationaux, la finale régionale et la finale mondiale. En raison de la pandémie de COVID-19, toutes les activités d’entraînement et de compétition ont été effectuées en ligne.

Ashish Ramsurrun, Director of Enterprise Business Group et Chief Operational Officer (COO) de Huawei Mauritius a souligné l’enthousiasme impressionnant des étudiants, indispensable à l’inclusion numérique du pays et du continent africain à l’époque où le cœur des compétences sur le lieu de travail évolue déjà en ligne. « En tant qu’entreprise privée au service du marché mauricien depuis plus de 16 ans, Huawei s’est consacrée et restera toujours un partenaire de confiance des gouvernements et des universités dans la création d’un vivier de talents TIC compétitif, le renforcement des capacités et l’augmentation des compétences numériques des gens», a déclaré Ashish Ramsurrun.

Au cours des cinq dernières années, Huawei a signé des accords de coopération avec plus de 250 universités dans 14 pays subsahariens, dont l’île Maurice, le Nigéria, le Kenya et l’Afrique du Sud. Cette coopération a permis à plus de 7 000 étudiants universitaires d’obtenir la certification Huawei ICT, ce qui en fait de meilleurs candidats pour des emplois liés aux TIC.

En tant qu’hôte du concours TIC, Huawei a investi massivement dans la mobilisation des étudiants africains, en organisant 300 roadshows sur les campus, dans 14 pays d’Afrique subsaharienne, avec un total de 50 000 étudiants participants. La formation liée au concours a permis à plus de 300 étudiants de recevoir des offres d’emploi.

Des hauts fonctionnaires de l’UNESCO ont également salué le partenariat de Huawei avec l’UNESCO pour promouvoir les compétences numériques de la jeunesse africaine, et ses efforts continus pour tirer parti des technologies TIC avancées pour stimuler la transformation numérique dans le monde.

Le concours Huawei ICT de cette année a attiré près de 150 000 étudiants de plus de 2 000 universités dans plus de 82 pays. 327 étudiants de 39 pays ont participé à la finale mondiale en ligne, ce qui en fait la plus grande échelle de toutes les années. Des équipes de Zambie, du Lesotho et d’Afrique du Sud ont également atteint la finale mondiale.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !