Web

Je n’achèterai plus de nom de domaine en .mu !

extension .io
Photo : ICT.io

Une transaction de renouvellement automatique qui bloque sur ma carte, un nom de domaine qui expire deux jours avant la date annoncée, un coût exorbitant pour une restauration, suivi d’une impossibilité de racheter le nom de domaine… Voilà comment je me suis fait avoir, comme beaucoup, avec le renouvellement d’un de mes noms de domaine .mu.

 

Je fais tout de même mon mea culpa, j’avais reçu plusieurs mails d’avertissement les jours précédents, même si c’est bien pour cela que j’avais choisi le renouvellement automatique… Mais tant pis pour moi, il ne me reste plus qu’à payer ou laisser tomber ! Alors, pour en finir avec ma série sur les noms de domaines et passer à autre chose, laissez-moi vous conter ma dernière mésaventure avec le nom de domaine .mu.

 

Ça commence comme ça …

Un jour, mon email associé à un de mes noms de domaines ne marche plus. Zut ! J’avais pourtant bien mis de l’argent sur ma carte pour renouveler et même mis le renouvellement en automatique… Et bien il faut savoir que parfois, ça ne marche pas comme ça (un grand merci à ma banque sur ce coup …). Et quand ça bloque, on vous envoie un email et vous avez quatre heures à partir de l’émission du message pour payer. Si vous êtes au lit ou à la plage pendant ce temps, vous pouvez dire adieu à votre nom de domaine.

La suite, on la connaît : j’envoie un email à gandi.net qui se charge de mes noms de domaines pour comprendre le pourquoi du comment, d’autant plus que le nom de domaine en question était censé expirer dans deux jours. On me fait alors comprendre que la décision ne vient pas de gandi.net, mais de l’organisme qui gère le nom domaine .mu, soit le fameux nic.mu. J’apprends aussi que j’ai la possibilité de restaurer le nom de domaine pour la modique somme de… 2 379,60 dollars à l’époque. Je reçois même un lien avec un tableau pour m’expliquer tout cela ainsi que les conditions qui s’appliquent aux noms de domaines en .mu :

Renouvellement fois, restauration et suppression

Prix extension .mu

 

nic-in-da-hood

 

Nic.mu à la rescousse

N’ayant pas franchement envie de payer plus de 2 000 dollars pour un nom de domaine, j’essaie de contacter le Nic.mu histoire de nourrir un peu d’espoir. Il faut savoir qu’aujourd’hui, une restauration en .mu coûte 3 706,60 dollars !

On me répond une semaine plus tard :

Dear Registrant,

We send at least 10 renewal notices prior to expiration date and your registrar, gandi.net, also sends renewal notices on top of that, well before expiration date.

We do not work with end users directly and you should work through your registrar to renew this domain, including settling the additional restoration fees needed since the domain was not renewed on time despite the numerous renewal notices sent.

Regards.

Ok j’ai compris, c’est bon ! Je me dis que la solution est peut-être simplement d’attendre que le nom de domaine soit à nouveau disponible et de le racheter. Je risque de le perdre, mais si je m’y prends assez vite, je pourrai le récupérer, d’autant plus que ce nom de domaine n’est pas très demandé. Je consulte donc le tableau ci-dessus, qui a l’air de dire que ma démarche nécessite 14 jours.

14 jours passent et j’attends toujours. Je me décide alors à demander au Nic.mu pourquoi le statut de mon nom de domaine est toujours en attente d’être supprimé sur whois.com. Le même jour, je reçois la réponse suivante :

Dear Registrant,

You will have to go through the registrar to restore this domain. It will stay in the grace redemption period and will not be able for registration for at least 2 years.

Regards.

nic.mu police

 

Alors ciao .mu !

En y réfléchissant, cette histoire est bien triste… Le .mu porte en lui la symbolique du web « made in maurice », il englobe tous ces sites que l’on consulte régulièrement et qu’on apprend à aimer. Mais trop, c’est trop ! Assez de payer des noms de domaines en .mu 100 dollars pour un an quand un .com en coûte moins de 10 ! Assez de se faire prendre à la gorge avec des règles à la noix telles que renouveler son nom de domaine au minimum 48 heures avant sa date d’expiration, de payer plusieurs milliers de dollars pour une restauration ou même attendre deux ans que la période de rédemption prenne fin !

Ciao .mu ! Même le gouvernement t’a abandonné pour une extension plus « user friendly ». Car non ! Les autres noms de domaines ne sont pas aussi stricts que toi ! Chez eux, on peut faire des « late renewal » à des prix abordables, des transferts, des restaurations pour même pas 50 dollars ! Alors salut, parce qu’il y en plus qu’assez que tu nous demandes 3000 dollars pour taper une ligne de code et faire « enter ». Assez que tu profites de nous et t’enrichisses à nos dépens. C’est décidé ! Je n’achèterai plus de nom de domaine en .mu !

2 Comments

2 Comments

  1. The Observer

    2 novembre 2016 at 8:24

    Salut Vincent, Je viens de vivre une situation similaire lors du renouvellement d’un nom de domaine .mu : Je reçois un reminder pour le renouvellement, je procède de suite avec le paiement, je reçois une facture et un reçu comme quoi le domaine a bien été renouvelé puis au bout de quelques jours je m’aperçois que le domaine est « inactif » sur mon tableau de bord chez Register.mu, j’écris au service support et ils me répondent que je dois payer USD 1,920 pour le restaurer car il serait inactif depuis 1 an. Je finis par comprendre que mon règlement par Paypal l’année dernier n’a jamais passé (ok, suis fautif sur ce coup) MAIS POURQUOI JE REÇOIS DONC (1 AN APRÈS) UN AVIS DE RENOUVELLEMENT ET UN DOCUMENT OFFICIEL INDIQUANT QUE LE RENOUVELLEMENT A BIEN ÉTÉ ENREGISTRÉ ? Mis à part le fait que les frais de restauration sont tout simplement abusifs je trouve que j’ai reçu des infos trompeuses pour m’inciter à renouveler un nom de domaine qui finalement n’était pas renouvelable. Vers qui se tourner pour défendre une claire situation d’abus des consommateurs ?

    Voici l’email reçu de Register.mu « support » team :

    The domain name xxxxxxx.mu was deleted last year since the payment for the registration was not received. We can request the registry to reinstate the domain name upon receipt of payment. The payment must include the restoration fee of USD 1920 or MUR 69,120 in addition to the registration and renewal fees.

    The payment due is USD 128 for the registration and renewal and USD 1920 for the restoration, or MUR 4550 plus MUR 69,120. Payment has been received in the amount of USD 64. Please make payment of the balance of USD 1984.

    The alternative to making payment of the restoration fee is to wait for the registry to delete the domain name and make the domain name again available for registration. However, we do not know if or when the registry will make the domain name available again.

    This offer is subject to acceptance by the registry.

    Best Regards,

    support | register.mu

    PS: USD 1920 for having someone pushing a button in order to release the domain name? Really?? Looks like the most profitable business model in the world! 🙁

  2. Vincent Pollet

    2 novembre 2016 at 12:38

    Bonjour

    Merci d’avoir partager votre histoire ! effectivement c’est du grand n’importe quoi je crois que nous sommes tous d’accord la dessus.
    Il serait temps que le nic.mu se décide à arrêter ce business model abusif.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !