Financement

Femmes entrepreneures : les Mauriciennes soutenues par CIM Finance

CIM-Femmes-Entrepreneures

CIM Finance en collaboration avec l’Association Mauricienne des Femmes Chefs d’Entreprise, a organisé un atelier le 28 août dernier. Au programme, proposer des solutions à la professionnalisation des femmes entrepreneures. Ces dernières devraient permettre aux femmes mauriciennes de mieux développer et gérer leur entreprise.  

 

 

C’est à la Greenwich University d’Ebène que l’organisme financier a présenté ses solutions aux femmes entrepreneures. Il s’agit notamment du Factoring et du Leasing. Les quelque 60 participantes font partie de ces nombreuses figures féminines de l’entrepreneuriat. Elles ont investi ou gèrent seules, ou conjointement, une PME dans les secteurs de la fabrication, des services ou de la vente au détail. Ainsi, cet atelier de la CIM Finance leur a permis de découvrir les opportunités dont elles peuvent bénéficier pour développer leur entreprise.

 

Zabey Gol : le tournoi en ligne qui vous rend complètement foot !

Des services de Factoring et de Leasing pour les femmes entrepreneures

Une des solutions évoquées était le Factoring, aussi appelé affacturage en français. Cette technique consiste à obtenir un financement anticipé et à sous-traiter cette gestion à un établissement de crédit spécialisé. Concrètement, CIM Finance se charge de recouvrer les créances client qu’il a rachetées (vérification des règlements, suivi et relance des clients). Par ailleurs, le professionnel du crédit souhaite « donner aux femmes entrepreneures un petit coup de pouce vers la croissance ». Pour cela, il a proposé ses solutions de leasing et de cartes de crédit à usage professionnel.

 

« Les femmes entrepreneures apportent un revenu à leurs familles, elles génèrent des emplois dans leurs communautés et créent des produits et des services dont bénéficie la société dans son ensemble. »

 

Des projets avortés dû au manque de soutien financier

Alors que l’entrepreneuriat a le vent en poupe, le besoin de financement est de plus en plus grandissant. D’ailleurs, selon Nadine Catherine, présidente du National Women Entrepreneur Council, « elles font face à des difficultés, quelque fois, avant même le lancement ». Et parmi ces difficultés, la finance se taille la part du lion.

Des conditions peu favorables, voire un refus catégorique, ces femmes peinent à trouver une solution de financement. Une étude du NWEC démontre que 65 % d’entre elles utiliseraient leurs propres économies pour lancer leur business. C’est dans cette optique que CIM Finance a organisé cet atelier à l’attention des femmes entrepreneures, en collaboration avec l’Association Mauricienne des Femmes Chefs d’Entreprise.

 

entrepreneur team

L’entrepreneuriat se conjugue de plus en plus au féminin

Le dernier rapport de Global Entrepreneurship Monitor (GEM) indique une progression globale de création d’entreprises par des femmes. Sur 74 pays étudiés, 163 millions de femmes ont créé une entreprise. Dans l’océan indien, un réseau de femmes entrepreneures, l’EFOI, a été créé. Ce dernier a pour but d’encourager la participation des femmes au développement économique. Regroupant plus de 100 000 femmes entrepreneures à travers les cinq continents, leur devise est « Seules, nous sommes invisibles, ensemble nous sommes une force ».

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !