fbpx
Financement

Lokal is Beautiful Scheme : un plan d’aide destiné aux PME

Lokal is beautiful : le groupe MCB se penche sur le modèle économique mauricien

Un nouveau plan d’aide a été mis sur pied par la MCB pour venir en aide aux PME locales. Baptisé Lokal is Beautiful Scheme, il a été lancé officiellement 19 août 2019. L’objectif : aider les Petites et Moyennes Entreprises en finançant leur projet à 100 %, pour un taux d’intérêt ne dépassant +2%.

 

 

Un financement à 100 % avec le Lokal is Beautiful Scheme

La Mauritius Commercial Bank (MCB) souhaite venir en aide aux PME. Pour cela, elle a présenté son tout nouveau plan d’aide finacière, le Lokal is Beautiful Scheme. Raoul Gufflet, Deputy Chief Executive de la MCB Ltd et Dominic Provençal, Deputy Head of Retail de la MCB, ont présenté ce plan de financement lors de la soirée de lancement.

 

De quoi s’agit-il ?

L’un des points forts majeurs du Lokal is Beautiful Scheme, c’est qu’il permet de financer à 100 % le projet d’une PME. Autre avantage non négligeable, le taux d’intérêt ne dépasse pas les +2 %. Concernant le remboursement, la PME peut l’étendre sur une période de 7 ans ou encore bénéficier d’un moratoire sur le remboursement du capital. Les « facility fees » sont, quant à eux, réduit à 0,5 %, pour un montant minimal de Rs 100 000. Ce nouveau plan d’aide de la MCB a été dévoilé lors d’une conférence de presse.

 

Quelles sont les PME éligibles à ce plan d’aide ?

Divers secteurs d’activités sont concernés par ce plan d’aide, notamment : le secteur des services et de la technologie, le secteur manufacturier, les fermes bio, l’agriculture, ainsi que le traitement des déchets/le recyclage. Toutefois, il y a évidemment certains critères à respecter. Ainsi, selon le groupe MCB, « le Lokal is Beautiful Scheme a été travaillé afin de stimuler l’innovation et l’entrepreneuriat local ». Ainsi, au moins 80 % des intrants devront être « Made in Mauritius ». Par ailleurs, l’entrepreneur devra également respecter les trois critères suivants :

  1. La gestion des déchets, la santé et le bien-être des employés,
  2. La gestion d’énergie électrique et/ou de gaz à effet de serre,
  3. L’égalité des genres, la manière dont les matières premières sont consommées et la gestion des matières usagées et, avoir un membre du personnel dédié à la gestion d’un des critères précédents.

 

Une inclusion économique pour faciliter l’esprit entrepreneurial

Dominic Provençal, explique que « le soutien aux PME a toujours fait partie de l’ADN de la MCB ». Le Deputy Chief Executive du groupe, Raoul Gufflet, a pour sa part, affirmé : « à la MCB, nous voulons créer les conditions d’une inclusion économique qui va faciliter l’esprit entrepreneurial si présent chez les Mauriciens. »

 

Contribuer à une économie locale dynamique et durable

En février dernier, le groupe MCB avait demandé une étude sur le modèle économique mauricien. Les résultats indiquaient que pour contribuer à une économie locale dynamique et durable, il faudrait un investissement de la part du secteur public, privé, des ONG, de la presse…

 

Les PME à Maurice en quelques chiffres

L’île Maurice compte au moins 1600 PME sur le marché du travail. D’ailleurs, chaque année, les Petites et Moyennes Entreprises contribuent à environ 40 % du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays. Selon les estimations de la MCB ce chiffre pourrait atteindre 60 % dans les années à venir. Il faut aussi savoir que les PME emploient plus de 55 % de la main-d’œuvre. Cela représente plus de 300 000 personnes.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !