fbpx
A la Une

Mesures économiques régionales exceptionnelles pour les entreprises réunionnaises

Mesures économiques régionales exceptionnelles pour les entreprises réunionnaises

Lors d’une réunion des acteurs économiques avec le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, les mesures économiques régionales exceptionnelles pour les entreprises réunionnaises ont été annoncées. En chiffres, les différents fonds qui seront accordés.

1- FONDS DE SOLIDARITÉ RÉGIONALE

Cette aide dont le montant varie de 1000 à 2500€, bénéficie aux TPE réunionnaises, micro-entrepreneurs et professions indépendantes inclus. Elle est ouverte aux entreprises de moins de 10 salariés dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500 000€ et qui ont, pendant la période de confinement, été contraintes de fermer ou bien ont subi une perte de chiffres d’affaires d’au moins 20 %.

LE FSR EN CHIFFRES :

➜ 25 M€ MOBILISÉS

➜ 11 447 DOSSIERS ENREGISTRÉS

➜ 17 M€ DÉJÀ VERSÉS AUX ENTREPRISES

2 – FONDS DE SOLIDARITÉ NATIONALE CONSTITUÉ DE DEUX VOLETS :

VOLET 1 : GÉRÉ PAR LA DGFIP

Octroi d’une indemnité de 1 500€ (ou indemnité égale à la perte de CA > 1500 euros)

« Les Régions de France participent, de manière volontariste, au dispositif de solidarité national à hauteur de 250 millions d’euros »

– La Région Réunion a consacré 6 M€ en plus de son dispositif propre de solidarité régionale » avec un ticket pouvant aller jusqu’à 5000 € d’aide Régionale pour l’entreprise bénéficiaire

VOLET 2 GÉRÉ PAR LA RÉGION

Elles doivent également remplir les conditions suivantes :

➜ employer au moins un salarié en CDD ou CDI,

➜ se trouver dans l’impossibilité de régler ses créances à 30 jours

➜ s’être vues refuser un prêt de trésorerie d’un montant « raisonnable » par leur banque. (Les modalités pour les aides sont disponibles sur la plate-forme sur le site Région)

➜ PRÈS DE 2,5 M€ ONT ÉTÉ MANDATÉS

3 – LE CHÈQUE NUMÉRIQUE : RENFORCÉ POUR ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES RÉUNIONNAISES

Pour accompagner les petites entreprises réunionnaises dans la mise en oeuvre du télétravail et encourager leur transition numérique, la Région a décidé de renforcer son « Chèque Numérique » afin qu’il réponde plus efficacement aux besoins actuels.

Ainsi, les procédures ont été simplifiées et le taux de subvention est passé de 50 % à 80 % (le plafond de subvention passant de 2000€ à 3200 €). Les projets pouvaient inclure des prestations de conseils et sécurisation des données pour accompagner les entreprises dans la mise en oeuvre du télétravail.

La création, la refonte de sites Internet ou d’applications mobiles, de solutions de vente en ligne, la présence sur les réseaux sociaux continuent à être encouragés et éligibles à ce dispositif.

➜ 2 M€ engagés pour le Chèque Numérique

➜ 1884 demandes enregistrées

➜ 1611 audits réalisés

➜ 220 dossiers de paiement réceptionnés

4- FONDS DE GARANTIE RÉGIONALE

En partenariat avec la BPI, ce fonds a pour objectif de garantir les opérations de renforcement de la structure financière des TPE quel que soit leur date de création, notamment par consolidation à moyen terme des concours bancaires de court terme. La consolidation doit s’accompagner d’une augmentation ou au moins d’un maintien des concours bancaires globaux.

➜ 6 M€ engagés en partenariat avec la BPI (3 M€)

➜ 61 demandes enregistrées

➜ 8 M€ de prêts validés

➜ 4,5 M€ de garanties accordées

5- FONDS DE REBOND RÉGIONAL

Dans l’objectif de renforcer la trésorerie des PME impactées par la crise, d’un montant de 30K à 300K€, cette aide prend la forme d’un prêt à taux zéro et est ouverte à la PME potentiellement créée depuis plus d’un an (présentant au moins 1 bilan)

➜ 7,5 M€ engagés en partenariat avec la BPI

➜ Effet levier de 2,6 pour 19,5 M€ injectés

➜ 288 demandes

➜ 107 dossiers favorables pour 13,7 M€

➜ 84 dossiers déjà payés pour 9,5 M€

6- FONDS RÉGIONAL DE SAUVEGARDE

Le fonds cible les entrepreneurs, micro-entre-preneurs, et petites entreprises, jusqu’à 10 salariés, ainsi que les associations et les groupements d’employeurs associatifs dont l’effectif compte entre 1 et 20 salariés, avec moins de 500K€ qui n’ont pas accès aux prêts bancaire, ni aux autres outils d’accompagnement proposés par l’État, La Région et autres collectivités.

Source : Regionreunion.com

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !