Associations

OIF : Madagascar en marche vers l’édition numérique

OIF
Photo : Le blog du Labo de l'édition

Organisée du 24 au 28 octobre 2016 à Antananarivo par l’Association des éditeurs de Madagascar (Aedim) en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF),  la formation à l’édition numérique a bénéficié à une dizaine de maisons d’édition malgaches.

 

La formation, qui a été assurée par un expert sénégalais, s’inscrit dans le cadre des activités de l’OIF pour le soutien à la filière du livre en Afrique francophone, afin de valoriser l’émergence d’un nouveau marché qui pourra apporter son soutien à l’économie locale avec la création d’emplois durables. Elle a pour but de permettre aux éditeurs de se familiariser avec les aspects légaux et commerciaux de la création et la diffusion du livre numérique.

En 2009, ce sont près de 80 professionnels du livre qui ont bénéficié des formations adéquates avec le soutien de l’Association internationale des libraires francophones (AILF) et le Bureau international de l’édition française (Bief). Au total, sept formations régionales et accompagnements individualisés de libraires francophones ont été organisés à Madagascar pour l’océan Indien, au Cameroun pour l’Afrique centrale, au Liban pour le Moyen-Orient et à Chypre pour l’Europe.

Selon l’OIF, le manque de financement est un problème majeur alors que l’industrie culturelle connaît une émergence. C’est pourquoi en 2003, l’OIF a mis sur pied trois fonds de prêt à hauteur de 70 à 80 %. Pour parachever ce dispositif, l’OIF a aussi mis sur pied OIF des sessions de formation pour les entrepreneurs culturels dans la filière de l’édition en formulation de projets et gestion d’entreprises culturelles.

 

Les actions de l’OIF autour du livre

À l’occasion des 10 ans du Prix des cinq continents, l’OIF a mis en avant des actions qui ont pour but de promouvoir le domaine du livre dans l’espace francophone, la culture et la diversité culturelle.

Les axes prioritaires sont :

  • Encourager la lecture publique
  • Soutenir la filière du livre
  • Soutenir l’émergence d’un secteur culturel marchand
  • Protéger et valoriser les expressions culturelles francophones

OIF

 

L’Organisation internationale de la Francophonie

L’OIF a pour mission de prodiguer une solidarité dynamique entre les 80 États et gouvernements. Elle se compose de 57 membres et 23 observateurs.

L’OIF a pour objectif de contribuer à améliorer la qualité de vie de ces populations en les aidant à devenir indépendantes, afin de devenir les acteurs dans le processus du développement de leurs pays. Elle apporte à ces États membres un soutien inégalable dans le renforcement de leurs politiques et entreprend des actions de politique internationale et de coopération multilatérale, en accord avec les autre missions dessinées par le Sommet de la Francophonie :

  • Le soutien de la langue française et la diversité culturelle et linguistique
  • L’encouragement de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme
  • Le soutien dans l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche
  • Le développement de la coopération au service du développement durable

L’OIF s’appuie, toujours plus, sur les organisations de la société civile. Elle a conclu des accords de coopération avec de nombreuses organisations internationales ou régionales telle que les Nations unies, l’Union européenne, ou encore l’Union africaine, parmi tant d’autres.

Source : Organisation internationale de la Francophonie

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !