fbpx
Ecommerce

Paiement en ligne des impôts, Madagascar lance e-Hetraphone

Dénommé e-Hetraphone, ce nouveau système qui va permettre d’effectuer des déclarations fiscales en ligne servira également à payer essentiellement les impôts synthétiques, sans aucun document, en diminuant les lourdeurs administratives. Un bon moyen d’éviter les déplacements également en ces temps de confinement.

 

 

5 milliards d’ariarys de recettes fiscales en 2020

Selon la Direction générale des impôts de Madagascar, la mise en place de cette plateforme de paiement devrait permettre de mobiliser 5 milliards d’ariarys (environ 1,3 million $) de recettes fiscales en 2020. C’est du moins ce qu’elle a affirmé à Ecofin. Pour cette année, l’objectif de mobilisation de recettes fiscales assigné par le gouvernement malgache à l’administration fiscale se chiffre à 4,029 milliards d’ariarys, en hausse de 26,98 % par rapport aux 3,173 milliards d’ariarys mobilisés en 2019. Ainsi, cinq milliards d’ariary, c’est le montant total de recettes fiscales que la Direction générale des impôts (DGI) espère couvrir dans un premier temps. Cela, grâce à la mise en place de la plateforme de paiement e-Hetraphone. Ce système de paiement d’impôts en ligne a été lancé officiellement le 16 mars dernier.

 

e-Hetraphone – déclaration fiscale en ligne et paiement d’impôts synthétiques

Le système e-Hetraphone permet d’effectuer de déclaration fiscale en ligne et de payer essentiellement les impôts synthétiques. Et cela, sans aucune paperasse, ni besoin de faire la queue au niveau des bureaux fiscaux. Il suffit, selon le Directeur général des impôts d’avoir le montant nécessaire dans son compte MVola ou Airtel Money ou Orange Money, de disposer également de son Numéro d’inscription fiscale (NIF). Cela permet ainsi de gagner du temps dans le paiement des impôts. La signature du partenariat entre cette direction, celle du Trésor et le comité exécutif du projet d’inclusion financière de Madagascar d’un côté et des opérateurs de téléphonie mobile qui utilisent le système de « Money Banking » remonte au 29 janvier dernier.

 

Une nouvelle technologie d’e-gouvernance

Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de développement véhiculé par le gouvernement, un accord de partenariat a également été signé entre la Commune urbaine d’Antananarivo et la Direction générale des Impôts. Cet accord concerne notamment l’organisation de la gestion des impôts internes comme les impôts sur le logement, les impôts fonciers, impôts sur les boissons alcoolisées et encore les impôts synthétiques. C’est une voie qui mène vers la mise en œuvre de gestion de l’administration à travers la nouvelle technologie « e-gouvernance ».

 

Paiement d’impôt via mobile money

« L’impôt est un devoir sacré pour tout citoyen envers son pays, sans fiscalité locale, pas de développement possible » a indiqué le Maire de la CUA Naina Andriatsitohaina durant la cérémonie de lancement du nouveau service de paiement de l’impôt synthétique par mobile money nommée « e-Hetraphone » tenue ce 16 mars 2020 au parvis de l’hôtel de ville Analakely. Cette offre est un moyen d’améliorer le recouvrement de la recette fiscale pour le CUA a-t-il ajouté. Par ailleurs, ce service de paiement est installé afin de renforcer la lutte contre la corruption à travers la réduction de communication directe entre les agents des centres fiscaux aux citoyens, le récépissé sera envoyé par SMS aux consommateurs.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !