fbpx
Ecommerce

Papay.re, un « Amazon » 100 % peï

Papay.re, un "Amazon" 100 % peï

Dimitri Maillot, originaire de l’île de La Réunion, a lancé sa version peï du commerce en ligne, Papay.re. Cette plateforme, basée sur le modèle d’Amazon, a pour objectif de permettre aux Réunionnais de faire leurs achats auprès des commerces locaux. En bonus, ils peuvent profiter d’un service de livraison gratuite vers une vingtaine de points de relais sur l’île.

Amazon à la sauce réunionnaise

Agé de tout juste 30 ans, Dimitri Maillot a su mettre à profit ses nombreuses années passées à l’étranger. De retour sur son île natale, il s’est inspiré des géants du e-commerce pour lancer à son tour sa plateforme d’achats en ligne. Papay.re propose ainsi une multitude de catégories, notamment Sport, Multimédia, Mode, Auto/Moto ou encore Maison et Cuisine. Une carte interactive permet par ailleurs de trouver les points de relais les plus proches. Premier centre commercial en ligne de l’île Sœur, Papay.re offre un service de livraison gratuite couvrant une vingtaine de points de relais.

Obtenir le même niveau de confort qu’en métropole

De retour sur l’île après 8 ans à l’étranger, le jeune entrepreneur estime qu’on « n’arrive toujours pas à obtenir un même niveau de confort qu’en métropole. » En effet, malgré les nombreux changements et les innovations constatés à La Réunion, il y a toujours des manquements. À travers le lancement de sa plateforme commerciale, il espère ainsi contribuer à faire avancer les choses et offrir un plus à ses compatriotes. Par ailleurs, il a également pour objectif de valoriser l’économie peï en promouvant les commerces locaux sur son site d’e-commerce.

« En métropole ou ailleurs, on ne se pose plus vraiment de questions lorsqu’on achète en ligne. Mais à La Réunion, on est d’abord obligé de vérifier qu’un site livre bien dans l’outre-mer, puis de payer des frais de livraison, et d’anticiper des frais de douanes. Aujourd’hui, on veut proposer aux Réunionnais un équivalent aux services proposés en métropole. » – Dimitri Maillot, fondateur de Papay.re

Mettre en avant le savoir-faire local

Lancée le week-end dernier, Papay.re compte bien faire de la concurrence à Amazon sur l’île de La Réunion, même si le géant américain n’a même pas encore fait son entrée sur l’île. Le jeune entrepreneur explique que « on n’a pas besoin forcément que Amazon arrive jusqu’à La Réunion puisqu’on a ici des gens qui ont du savoir-faire, on a des compétences en local, avec des commerçants qui connaissent leurs produits, qui connaissent leurs clients. »

L’expertise familiale mise à l’œuvre

Pour lancer ce projet innovant, le Réunionnais bénéficie notamment de l’expertise de la société familiale SNT (Société Nouvelle de Transport), dont il est désormais le directeur général. Fondée par Daniel Maillot, l’entreprise est spécialisée dans le transport routier, maritime et aérien, mais surtout dans la logistique. « La logistique est un métier historique du groupe familial, et nous allons travailler avec des entreprises locales. Parce que j’ai envie de proposer quelque chose de pertinent : les choses changent à La Réunion, et tant qu’à faire autant être acteurs de ces changements. »

Par ailleurs, la crise sanitaire mondiale ayant modifié les habitudes d’achat des Réunionnais, comme partout ailleurs dans le monde, l’e-commerce a le vent en poupe. Ainsi, Dimitri Maillot compte bien profiter des nouvelles habitudes de consommation provoquées par la Covid-19 pour mettre « en lèr » son centre commercial en ligne, et l’économie Réunionnaise moderne.

Source : Zinfos974

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !