Financement

Des start-up mauriciennes subventionnées par une fondation nigérienne

Depuis 2015, la fondation nigérienne Tony Elumelu Foundation, à travers son « Entrepreneurship Programme », sélectionne des start-up à travers toute l’Afrique pour les aider à se développer. Cette année encore, la fondation octroie à plus de 1000 start-up, dont cinq sont Mauriciennes, des financements à cet escient !

 

 

L’aventure entrepreneuriale attire de nombreuses personnes qui rêvent de travailler en toute autonomie. Une aventure non sans risque, dans laquelle bien souvent les entrepreneurs peinent à trouver des financements pour se développer. D’ailleurs, la start-up mauricienne AUR (Augmented Reality) Plato Technology Ltd, représentée par Shameer Ramdin que nous avons rencontré, nous le confirme. Bien des jeunes pousses se trouvent dans une telle situation, sans toutefois vouloir abandonner leur désir d’entreprendre.

Où trouver le financement nécessaire pour se développer ? Lorsque les portes des investisseurs de son pays ne s’ouvrent pas, c’est vers l’étranger que ces jeunes entrepreneurs, à l’instar de Shameer, se tournent pour trouver l’investissement nécessaire. Et c’est ainsi que vous prenez connaissance qu’il existe une pléthore d’investisseurs et d’organismes prêts à octroyer des bourses aux start-ups innovantes. Pour en revenir à la fondation nigérienne Tony Elumelu Foundation, cette dernière investit auprès des milliers de start-up faisant partie de la région africaine comme Maurice, Madagascar ou encore les Seychelles. Naturellement, les pays du continent africain comme le Gabon, l’Algérie, le Kenya ou la Tanzanie ne sont pas en reste !

 

Des start-ups mauriciennes boursières d’une fondation nigérienne

 

Shameer nous confie : « C’est en cherchant différentes opportunités de financement pour les start-up dans la région africaine sur internet que je suis tombé sur l’« Entrepreneurship programme » de la fondation Tony Elumelu Foundation. Le 22 janvier dernier, j’ai rempli la fiche de candidature pour postuler au nom de la start-up et le 22 mars dernier, les résultats de la sélection sont tombés et nous avons été choisis. »

Comme Shameer, quatre autres start-up mauriciennes évoluant dans le domaine du tourisme et de l’énergie renouvelable se trouvent parmi plus de 1000 boursiers de la fondation nigérienne.

La Tony Elumelu Foundation, coup de pouce des start-up africaines

L’espoir de bons nombres de start-up africaines réside en cette fondation qui œuvre pour le développement de l’entrepreneuriat sur le continent africain et dans les régions avoisinantes.

 

Des start-ups mauriciennes boursières d’une fondation nigérienne

 

La Tony Elumelu Foundation a été créée en 2010 par le philanthrope Tony O.Elumelu. Il s’agit de l’une des organisations philanthropiques africaines les plus connues. Elle croit fermement que le secteur privé détient les clés pour le développement économique de l’Afrique. Sa mission consiste au développement social et économique de l’Afrique à travers l’entrepreneuriat et l’encadrement d’une génération d’entrepreneurs : les leaders de demain.

La fondation investit dans la transformation du paysage entrepreneurial en Afrique et à ce titre, déploie constamment des programmes et des initiatives qui aideront à façonner l’Afrique pour la prochaine génération.

Les quatre programmes qu’elle propose sont les suivants :

  • Le Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Programme
  • Entrepreneurship Ecosystem
  • Research Advocacy and Partnerships
  • Technology-Enabled Operations

 

C’est en postulant pour le Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Programme que Shameer a obtenu le financement nécessaire pour le développement de sa start-up spécialisée dans le domaine de la réalité augmentée.

 

Des start-ups mauriciennes boursières d’une fondation nigérienne

 

Lancé en 2015, le Tony Elumelu Foundation Entrepreneurship Program est la plus grande initiative philanthropique africaine consacrée à l’entrepreneuriat. Ce programme représente :

    • L’engagement de 100 millions de dollars sur 10 ans, pour identifier et habiliter 10 000 entrepreneurs africains
    • La création d’un million d’emplois
    • L’augmentation des revenus de 10 milliards de dollars en faveur de l’économie africaine

 

 

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !