Tendances

La technologie blockchain s’invite chez Porsche !

Blockchain continue à faire parler d’elle. Après le secteur financier, c’est au tour de l’industrie automobile de s’intéresser de très près à cette technologie. Ainsi, Porsche fait preuve de curiosité : que donnerait cette technologie, si elle était mêlée à ses voitures ?

 

 

Elle a fait des remous au sein du secteur financier dans le monde entier. Très convoitée, malgré des avis divergeant qui se font entendre quant à son utilisation et la sécurité qu’elle pourrait garantir. Nous parlons bien évidemment de blockchain ! Cette fois encore cette technologie revient au-devant de la scène, dans un secteur où on ne l’attendait pas forcément : celui de l’automobile ! Quelle est l’étendue de sa capacité d’utilisation ? Nul ne saurait le dire à ce jour, mais certains grands fabricants comme Porsche voudraient tenter de l’appliquer à leurs véhicules.

 

La technologie blockchain s’invite chez Porsche !

 

Le fabricant, basé à Zuffenhausen en Allemagne, procède actuellement à des tests pour en savoir davantage sur une éventuelle utilisation de la blockchain dans une voiture. C’est en collaboration avec la start-up XAIN, basée à Berlin, que Porsche teste les applications blockchain directement dans ses véhicules. Qui aurait pensé pouvoir allier cette technologie à l’automobile ? Ainsi, Porsche est le premier constructeur automobile à mettre en œuvre et à tester avec succès la blockchain dans un tel cadre.

Comment la blockchain peut-elle être utile à l’industrie automobile ?

Petit rappel avant tout pour mieux comprendre comment cette technologie peut être utile à l’industrie automobile. En quoi consiste blockchain ? Cette technologie est basée sur la transmission et la vérification d’informations stockées sur une base de données décentralisée, répartie et cryptée sur l’ensemble des machines qui l’utilisent. Cette caractéristique particulière la rend inviolable, ou du moins, extrêmement sécurisée. Un atout de taille qui peut répondre à de nombreux usages.

Revenons maintenant à Porsche, qui tente de trouver une application de cette technologie à l’automobile ! Comme indiqué, cette technologie est hautement sécurisée, élément fort intéressant pour Porsche, qui pourrait l’utiliser de diverses manières afin de sécuriser ses véhicules à l’avenir. La voiture connectée est au centre des attentions, avec de nouvelles fonctionnalités telles que l’autopartage, certes très pratique, mais aussi risqué. Ce serait donc dans ce contexte que la blockchain entrerait en jeu. Pour l’heure, la firme se concentre sur le verrouillage et le déverrouillage du véhicule, les prêts temporaires du véhicule via une application, et une plateforme d’autopartage.

 

La technologie blockchain s’invite chez Porsche !

 

« Nous pouvons utiliser blockchain pour transférer les données plus rapidement et en toute sécurité, pour donner à nos clients une plus grande tranquillité d’esprit à l’avenir, qu’ils soient en train d’utiliser leur véhicule, en stationnement ou qu’ils aient besoin d’un agent de livraison de colis, un accès temporaire au véhicule. Nous traduisons la technologie innovante en avantages directs pour le client, » explique Olivier Döring, stratège financier chez Porsche.

Porsche espère tout de même à aller plus loin en utilisant cette technologie pour crypter les systèmes de conduite autonome. En y parvenant, cela pourrait se révéler fort utile pour éviter les vols, les piratages et la prise de contrôle à distance. Affaire à suivre avec beaucoup d’attention …

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !