fbpx
Associations

TIC pour l’humanité – place à la prochaine phase

Les TIC ont joué un rôle essentiel dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et dans la transformation de la société à long terme. Mais la clé du progrès est de poser les bases d’une évolution constante, écrit Chen Lei, Président de la région Afrique australe de Huawei. Avec l’épidémie de Coronavirus au début de cette année, les organisations à travers la planète ont commencé à passer à l’action. Mais aussi essentiel que cela ait été de réagir de manière appropriée, il a également été important de se préparer proactivement pour la prochaine phase.

 

 

Focus sur la quatrième révolution industrielle

Dans un communiqué, Huawei explique qu’ils sont conscients de l’énorme effet de la pandémie, ainsi que de la gravité de l’impact pour les communautés affectées. Cependant, ils sont également conscients qu’en plus de protéger des vies, il faut aider à poser les bases de la prochaine étape du progrès technologique de la société – la quatrième révolution industrielle.

Chen Lei, Président de Huawei pour la région sud-africaine, explique qu’il a été inspiré par une récente vidéo YouTube du jeune danseur sud-africain Hlumelo, qui a été enfermé dans sa ville natale de Gugulethu. Membre de L’école de danse Zama, Hlumelo n’a pas laissé le verrouillage le retenir, et a continué à pratiquer ses pas pour le moment où lui et ses amis peuvent se produire à nouveau ensemble. De même, pendant le lockdown Chinois, les membres du ballet de Shanghai ont continué à s’entraîner – portant des masques – pour leur prochaine représentation du Lac des Cygnes. Ils ont pris des précautions, mais sont restés concentrés sur la prochaine phase de leur développement.

 

Les TIC sont essentiels à la reprise économique

Par ailleurs, il explique comment cela lui a rappelé un dicton d’un poème chinois que “ Un bon rodage donne un tranchant à une épée. Un froid amer ajoute un parfum vif à la fleur de prunier ». Cela implique que la préparation est essentielle pour être efficace, et que les difficultés peuvent façonner le succès final. En effet, le hasard favorise l’esprit préparé. « Nous comprenons que les TIC ont un grand rôle à jouer pour nous garder tous connectés pendant le confinement, la quarantaine et l’isolement social. Mais la technologie est également fondamentale pour la reprise économique de l’Afrique », ajoute-t-il.

 

Miser sur la connectivité à haut débit

Maintenant que nous avons passé plusieurs semaines avec des écoles et des entreprises fermées, la priorité est de trouver des solutions pour relancer l’économie. Il devient de plus en plus clair que la façon de le faire est de ne pas se précipiter vers le même environnement chargé et dense qui régnait au travail comme dans notre vie sociale. Chen Lei estime que, lorsque nous rouvrirons, les communautés et les lieux de travail devront continuer à pratiquer la distanciation sociale. Selon lui, nous continuerons à compter sur la connectivité à haut débit pour rester connectés. Dans de nombreux cas, les réseaux TIC soutiennent la lutte contre le coronavirus, mais aussi l’évolution de la société humaine elle-même.

 

Une meilleure communication grâce à la vidéoconférence

Par ailleurs, il témoigne qu’au cours de la pandémie, une fois que Huawei a sécurisé le personnel et les opérations, ils se sont penchés sur des solutions pour soutenir leurs partenaires commerciaux sur le continent Africain à travers leurs compétences de base dans le secteur des TIC. « Nous avons eu la chance de pouvoir aider à la distanciation sociale des organisations africaines grâce à nos technologies », rajoute Chen Lei. Les systèmes de vidéoconférence que fournis dans certains pays africains ont permis le partage d’informations au niveau national et l’échange d’expériences à l’échelle internationale entre les experts en prévention des épidémies en Chine et en Afrique. Ces systèmes de vidéoconférence à distance ont aidé les établissements médicaux à communiquer plus efficacement.

 

Une solution de diagnostic basée sur l’IA

De plus, Huawei a mis en place une solution de diagnostic basée sur l’IA dans plusieurs institutions médicales. Les examens de tomodensitométrie peuvent maintenant être complétés en deux minutes, 80% plus rapidement, dans une course contre la montre, critique pour sauver des vies. Huawei continuera de mettre à profit ses multiples outils TIC pour soutenir les efforts de lutte contre les épidémies en Afrique. Ensuite, lorsque la poussière retombera et que nous commencerons à arriver à la “nouvelle norme  » tant annoncée, nous aurons vu l’immense potentiel des TIC pour renforcer la cohésion sociale.

 

Un nouveau modèle d’affaires prend forme dans tous les secteurs

En effet, celui-ci sera caractérisé par le travail à distance, l’enseignement à distance, les soins de santé à distance, les achats en ligne et l’argent mobile. Ces modèles d’affaires couvrent le transport, la sécurité, la finance, la médecine, l’éducation et le divertissement. Ce nouveau paradigme est conduit par une consommation de données beaucoup plus importante, facilitée par la connectivité de masse de la technologie 4G/5G. Les gouvernements commencent à comprendre la nécessité de donner la priorité aux TIC comme une nécessité fondamentale. Comme un récent livre blanc l’a noté, la pandémie de Covid-19 voit la 5G transformer les mécanismes de réponse aux soins de santé pour devenir numérique, précis et intelligent.

 

Une occasion historique pour l’Afrique d’utiliser les TIC

L’épidémie a fait comprendre l’importance des TIC dans le développement national aux décideurs. Cela devrait accélérer la création de centres nationaux de données, de réseaux de fibres optiques et de stations de base de communication. Ce type de déploiement de « grands réseaux » offre également une occasion historique pour l’Afrique d’utiliser les TIC pour rattraper et dépasser d’autres nations en termes de développement humain et de qualité de vie pour tous ses citoyens.

 

Les premiers signes de la transformation numérique

Qu’il s’agisse des systèmes de santé ou dans des économies entières, voire la société elle-même, les premiers signes de transformation numérique sont bien présents. Les plateformes TIC sont susceptibles de fournir la base de l’économie future de l’Afrique. La clé est de continuer à les aiguiser et à les perfectionner, en élargissant leur utilisation même maintenant, afin qu’une fois le verrouillage terminé, nous puissions récupérer plus rapidement.

Comme le note le vieux poème, un bon affûtage donne en effet un tranchant à une épée. Comme Hlumelo et les danseurs du ballet de Shanghai, nous devrions passer ce temps à perfectionner nos capacités. Quand la nouvelle aube arrivera – et elle le fera sûrement – qu’elle nous trouve bien préparés à sauter sur l’occasion !

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !