fbpx
Financement

Transformation socioéconomique de Madagascar

Transformation socioéconomique de Madagascar

La situation sociopolitique de Madagascar ne peut laisser indifférent personne. Une transformation socioéconomique où « il est temps de mettre en place les vraies conditions d’une émergence effective de Madagascar si nous ne voulons pas que les futures générations soient laissées pour compte dans les prochaines décennies », déclare-t-il. « Il faut transformer cette situation en opportunité pour Madagascar », selon Zaza Ramandimbiarison.

Une révolution scientifique, technologique, industrielle

« L’environnement socioculturel malgache se trouve encore en 2020, à plusieurs égards, en antinomie avec la modernité construite depuis le printemps de l’humanité créatrice : une révolution totale, scientifique, technologique, industrielle, intellectuelle et morale qui a été initiée et entretenue depuis des siècles par les nations reconnues actuellement comme pays développé, même si depuis le 18e siècle, Madagascar eut épousé les valeurs chrétiennes qui véhiculent : modernité, liberté, tolérance et démocratie », lâche cette personnalité politique du pays.

Un développement socioéconomique en ligne avec la transformation mondiale

Il estime que « Madagascar doit se développer dans le contexte actuel de la transformation mondiale, de l’importance de l’indépendance actuelle entre toutes les sociétés du monde et des défis que tous les pays doivent faire face. Il faut reconnaître que notre apport est marginal sur le marché mondial et au niveau du concert des nations, pour influer aux grandes tendances universelles.

Un contexte socioéconomique encore fragile

Dans le contexte socioéconomique encore fragile, à cause entre autres de l’épidémie du coronavirus, « la priorité des priorités reste les défis sanitaires et de survie à court terme », souligne-t-il. Certes, beaucoup d’actions ont été faites, « mais plus d’effort financier est nécessaire surtout au niveau de l’économie pour sauver des milliers d’emplois et d’entreprises qui génèrent des revenus de survie pour plusieurs pauvres », analyse-t-il. Il faut aussi, « améliorer continuellement la gestion de la lutte, un défi collectif, pour avoir une réponse rapide, vigoureuse et efficace », indique-t-il puisqu’il soutient que le monde entier va continuer de vivre avec le virus, pendant encore quelque temps.

Transformer cette situation en opportunité

L’ancien directeur de cabinet de la présidence de la Haute autorité de la Transition de lancer alors qu’il « faut absolument transformer cette situation en opportunité pour Madagascar, c’est le moment ou jamais pour profiter d’un effet de bascule créé par la crise sanitaire planétaire pour agir pour le changement. Toutes les forces vives de la nation et tous les amis internationaux se doivent de travailler ensemble pour œuvrer vers un meilleur futur tout en faisant face aux défis urgents. Il faut s’engager ensemble, avec un esprit d’ouverture, de coopération et de collaboration franche et efficace, pour un changement réel pour un vrai progrès de Madagascar ».

Œuvrer vers un meilleur futur

Malgré tout, et face notamment à la crise politique latente qui plane pourtant dans le pays, il lance qu’« il ne faut pas que l’espoir obtenu après la dernière élection présidentielle de 2019 se transforme en désespoir : il est donc temps d’agir résolument et enclencher le vrai tournant vers le vrai changement tant attendu. Il faut que tous les responsables nationaux et internationaux détenant un pouvoir, les sociétés civiles, religieuses et laïques, les organisations du secteur privé et tous les leadeurs d’opinion s’alignent sur un plan d’action commun, avec une grande sagesse, une très grande ouverture d’esprit qui met de côté l’égo, une volonté d’écouter pour apprendre et un esprit de coopération et de collaboration ». Zaza Ramandimbiarison estime qu’une transformation en profondeur est nécessaire pour aller réellement sur la voie de l’émergence.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !