fbpx
Gadgets

Wello, le véhicule connecté Made in Réunion

Wello, le véhicule connecté Made in Réunion

Les tout premiers modèles de Wello ont été créés à La Réunion par des personnes en difficultés. Ces entrepreneurs ont fait l’acquisition de compétences techniques à travers un chantier d’insertion. Fin 2014, le projet est retenu par le Ministère des Outre-Mer parmi 300 propositions. En 2015, il reçoit le soutien de BPI France. Aujourd’hui, une vingtaine de véhicules ont déjà été commandés, à destination des entreprises et des collectivités souhaitant miser sur des véhicules plus propres. À terme, Wello pourrait être accessible au grand public via un système de vélos en libre-service.

 

 

Finaliste au Concours Innovation Outre-mer 2019

Wello est un véhicule qui ne ressemble à aucun autre. Possédant un moteur d’une puissance de 250 W (avec un rendement supérieur à 90%), il a une autonomie jusqu’à 100 Km. Au niveau de la vitesse, il peut monter jusque 40 km/h. Le véhicule urbain connecté a été présenté par Arnaud Chéreau, Cofondateur et président de la startup au salon Autonomy et à celui des maires et des collectivités locales. Par ailleurs, il fait partie des 4 projets réunionnais retenus lors du Concours Innovation Outre-mer 2019, parmi 22 finalistes.

 

C’est un vélo ? C’est une moto ? C’est un Wello !

Le triporteur électrique mise également sur la sécurité. En effet, un carénage protège les passagers des autres véhicules. De plus, le système breveté de stabilité pendulaire, avec gestion dynamique à basse vitesse, le distingue de la concurrence. Ainsi, il s’incline en douceur vers la corde, comme avec un vélo ou une moto, pour contrer la force centrifuge. Cela lui offre une excellente tenue de route et grâce à ses 2 roues à l’avant, il tient debout et droit sur le trottoir.

 

Un succès qui dépasse La Réunion

Wello a d’abord convaincu les entreprises réunionnaises. Arnaud Chéreau explique ainsi que « La Poste de La Réunion l’a validé pour sa flotte, EDF en utilise un dans sa centrale de Saint-Denis, et la mairie de La Possession l’a aussi adopté ». Toutefois, une intercommunalité du centre de la France serait également intéressée et « le ministère de l’Intérieur a déjà passé commande », rajoute le chef d’entreprise. Désormais, après avoir séduit les visiteurs du Pavillon France au CES de Las Vegas, la start-up espère se développer davantage au niveau international.

 

Un véhicule pour les professionnels et particuliers

« Le Wello intéresse aussi les particuliers », souligne Arnaud Chéreau. En effet, ces derniers s’imaginent déjà l’utiliser pour faire leurs courses ou amener leurs enfants à l’école. D’ailleurs, ce tricycle électrique peut accueillir 1 adultes ou 2 enfants avec des sacs à dos, en plus du pilote. De plus, le Wello s’utilise aussi bien sur les pistes cyclables, les routes ou les zones piétonnes. Sa largeur a effectivement été dimensionnée pour que le Wello soit admis sur les pistes cyclables allemandes.

 

Léger, écologique, électrique, connecté !

Ultra connecté, Wello possède également son application mobile. Par ailleurs, il a également un service de géolocalisation et permet de remonter des données en temps réel sur le Cloud. La sécurisation des données (RGPD) est bien entendu de mise, ainsi que des services numériques de gestion de flotte. Ce véhicule inédit ultra léger, électriquement assisté et connecté se veut ainsi compact, agile, pratique, performant et écologique.

 

Photo : Wello.io

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !