Financement

Google, Facebook et l’Afrique s’unissent pour faire progresser l’IA sur le continent

Google, Facebook et l'Afrique s'unissent pour faire progresser l'IA sur le continent

Depuis quelque temps, le monde de la technologie a résolument les yeux tournés vers l’intelligence artificielle, comme en témoignent les nombreux objets connectés. En matière d’IA, le continent africain compte un certain retard. Pour y remédier, Google et Facebook s’associent pour octroyer une formation de niveau « master » aux nations africaines dans le domaine.

 

 

La technologie et le numérique, deux domaines si vastes et en perpétuelle évolution qu’il est difficile de prévoir ce qu’ils nous réservent. Par ailleurs, afin que les jeunes professionnels d’aujourd’hui puissent répondre aux demandes du marché, de nouvelles avancées, des recherches et des études doivent être menées. L’IA (NDLR Intelligence Artificielle) et la robotique nécessitent des compétences et un regard jeune.

Dans certains pays, les études spécialisées dans le domaine au niveau universitaire ne se sont pas fait attendre. Or, le continent africain est en reste. Devant le manque de personnes formées pour répondre à cette demande en Afrique, les deux géants du Web, Google et Facebook se sont associés pour changer la donne. Une association à travers un partenariat pour financer un cours de « Machine learning » en Afrique. L’objectif de cette collaboration : augmenter la diversité dans l’industrie naissante de l’intelligence artificielle.

 

Intelligence Artificielle

 

Une formation de niveau « master »

Nelson Mandela disait : « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ! » Dotez la jeunesse d’une bonne éducation et elle saura quoi en faire pour faire avancer tout un pays. C’est dans cet esprit que Google et Facebook comptent faire bouger le domaine de l’intelligence artificielle (IA) en Afrique.

« À l’heure actuelle, l’industrie naissante de l’IA fait face à un manque de diversité. La plupart des professionnels sont basés aux États-Unis, en Asie et en Europe», déplore le Dr Moustapha Cissé, directeur du centre d’intelligence artificielle de Google en Afrique.

C’est ainsi que l’Afrique va bénéficier d’un programme de formation de niveau master en « Machine learning ».

« Nous avons baptisé ce master machine intelligence, car nous estimons qu’il n’y a pas réellement d’intelligence artificielle. Et nous ambitionnons de faire de ce cursus le meilleur master en intelligence artificielle au monde », explique Moustapha Cissé.

Une formation qui va, selon les informations diffusées dans les médias, commencer en septembre 2018. Les premiers cours en « African masters in machine intelligence » seront lancés et dispensés par l’African insitute for mathematical sciences (AIMS) de Kigali. Un premier lancement au Rwanda avant d’être déployé dans d’autres pays du continent.

Cette formation durera un an et permettra aux 30 à 35 premiers jeunes Africains sélectionnés sur dossier de se former au Machine learning et à ses multiples applications.

 

Faire disparaître les Fake News grâce à l’intelligence artificielle !

 

Il faut faire ressortir que le partenariat de Google et Facebook se base sur le plan financier. Au cours des années à venir, Facebook fournira 4 millions de dollars pour la formation et des maîtres de conférences. Quant à Google, ce dernier contribuera également à travers ses ressources. Un partenariat qui va permettre de diversifier l’industrie de l’intelligence artificielle et d’augmenter considérablement le nombre d’experts dans ce nouveau domaine.

L’IA, moteur de la prochaine révolution industrielle !

La technologie a pris une place prépondérante dans le monde. La robotique, l’intelligence artificielle, les objets connectés, les nouvelles technologies vont changer nos vies.

À un tel rythme, on peut penser que la technologie de l’intelligence artificielle dominera très certainement la prochaine révolution industrielle. Nous devons nous y préparer et l’Afrique ne peut se permettre de rater le train des industries 4.0.

« D’ici quelques années, cette technologie bouleversera tous les secteurs et transformera totalement la façon dont nous travaillons et dont nous vivons», a fait valoir Moustapha Cissé dans les médias.

Un futur construit sur la technologie plus précisément sur l’intelligence artificielle est-il plus proche qu’il n’y paraît ?

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !