fbpx
Télécom

2Africa : un câble sous-marin transformateur

2Africa : un câble sous-marin transformateur pour la future connectivité internet en Afrique, a été annoncé par des partenaires mondiaux et africains. Le niveau du trafic à haut débit est en croissance exponentielle. L’appétit des consommateurs pour de nouvelles applications comme le cloud computing, la vidéo à la demande et les médias sociaux semble illimité. La demande de nouvelles connexions est motivée par un environnement commercial dans lequel l’accès à l’ultra-broadband est essentiel pour une croissance et un développement durable.

 

 

But et nécessité du projet 2Africa

L’Objectif du projet de câble sous-marin 2Africa est d’augmenter considérablement la capacité, la qualité et la disponibilité de la connectivité internet entre l’Afrique et le reste du monde. Ceci est d’une importance particulière pour un continent, qui a historiquement été derrière la moyenne mondiale en matière de pénétration d’internet. En connectant directement de nombreux pays de toute la côte africaine à l’Europe et à la région du Moyen-Orient, les entreprises et les consommateurs bénéficieront d’une capacité et d’une fiabilité accrues pour des services tels que le télétravail, la télédiffusion HD, les services internet, la vidéoconférence, les applications multimédia et vidéo mobiles avancées. Le projet soutiendra également l’accès à large bande mobile et fixe futur. Cela aidera les dirigeants africains à mettre en œuvre leurs visions 2030 et à relever de nombreux défis liés aux ODD ou dépendant de la connectivité internet.

 

Un engagement à construire une vie numérique mondiale

Le lancement de 2Africa permet d’offrir une connexion transparente entre l’Afrique et l’Europe, explique Jessica Gu, directrice et chef de la technologie de China Mobile International. Elle précise ainsi que les ressources de câbles sous-marins SEA-ME-WE 5 et AAE-1 pour s’étendre davantage à l’Asie, ce qui constitue une étape importante de notre stratégie de développement mondial. Elle rajoute par ailleurs que « la plus grande capacité et la transmission plus rapide nous permettent de satisfaire les besoins des pays africains aujourd’hui et à l’avenir, reflétant notre ferme engagement à construire une vie numérique mondiale. »

 

Un pilier de l’économie numérique africaine en plein essor

« Nous sommes ravis de collaborer avec nos partenaires 2Africa sur le câble sous-marin le plus complet qui desservira le continent », a déclaré Najam Ahmad, Vice-Président, Infrastructure réseau chez Facebook. 2Africa est un élément majeur de cet investissement continu en Afrique pour amener plus de personnes en ligne à un internet plus rapide. Il rajoute avoir « constaté de première main l’impact positif de l’augmentation de la connectivité sur les communautés, de l’éducation aux soins de santé ». Ainsi, tandis que les économies prospèrent lorsqu’une connexion internet performante est largement accessible aux entreprises, 2Africa est un pilier clé soutenant cette énorme expansion d’internet dans le cadre de l’économie numérique en plein essor de l’Afrique.

 

Connecter les pays africains les uns aux autres et au reste du monde

Selon Frédéric Schepens, PDG de MTN GlobalConnect, « MTN GlobalConnect est ravi de participer à ce projet audacieux de câble sous-marin 2africa. Cette initiative complète la stratégie de fibre terrestre de MTN GlobalConnect pour connecter les pays africains les uns aux autres et au reste du monde. Nous sommes fiers de jouer un rôle clé en offrant les avantages d’une vie connectée moderne-une croyance de base MTN. »

 

Compléter les infrastructures terrestres sous-marines et panafricaines existantes

Alioune Ndiaye, PDG d’Orange Moyen-Orient et Afrique, a déclaré pour sa part « en tant que l’un des principaux opérateurs de télécommunications multi-services au monde et présent dans 18 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, il était naturel pour Orange de faire partie du projet 2Africa ». Ainsi, cet investissement majeur vise à compléter les infrastructures terrestres sous-marines et panafricaines existantes afin de fournir un accès redondant à la connectivité internationale sur toute la côte ouest de l’Afrique. Il permettra à Orange de répondre en toute sécurité à la demande de bande passante accrue nécessaire au développement numérique continu des régions à travers le système 2Africa.

 

La contribution de Telecom Egypt à 2Africa

Cette collaboration marque une étape importante pour contribuer à la transformation numérique en Afrique. La relation de l’Égypte avec les États africains a toujours été et sera toujours l’une des principales priorités de l’Égypte, selon Adel Hamed, Directeur général et Directeur Général de Telecom Egypt. Désormais, elle s’étend ici pour s’aligner sur la stratégie de l’Égypte visant à contribuer au développement actuel de l’Afrique. Il explique que « pendant des années, nous avons accompli des étapes tangibles dans la refonte de notre infrastructure internationale et l’augmentation de la géodiversité de nos actifs afin de suivre le rythme de la demande mondiale croissante pour une large bande passante et une portée mondiale. Nous espérons que 2Africa sera un ajout riche à nos investissements diversifiés dans l’industrie du câble sous-marin. »

 

L’amélioration de la connectivité pour l’Afrique : une étape importante

Afin de poser les bases d’une numérisation accrue à travers le continent, Vinod Kumar, PDG de Vodafone Business explique que « 2Africa offrira aux entreprises et aux consommateurs locaux une meilleure expérience en ligne tandis qu’une plus grande connectivité entre l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient aidera à construire une société numérique plus large et plus inclusive à travers le monde. Nous sommes ravis de travailler avec nos partenaires dans le projet pour aider à atteindre cet objectif. »

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !