fbpx
Associations

POESAM fête ses 10 ans, 30 000 € de plus à la clé

POESAM fête ses 10 ans

Devenu une référence, le POESAM (Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient) fête ses 10 ans d’existence. Chaque année, ce prix récompense les meilleurs projets technologiques à impact positif en Afrique et au Moyen-Orient. La compétition s’organise en deux parties, à travers un concours national dans 17 pays avant qu’un jury international désigne les vainqueurs du Grand Prix.

 

 

POESAM décerne 5 prix pour ses 10 ans

Afin de fêter dignement ce 10e anniversaire, Orange récompensera plus de start-ups. Ainsi, on verra le lancement du prix féminin international qui s’élève à 20 000 €. De plus, un Prix spécial d’une valeur de 10 000 €, propre à cette édition, sera décerné. Ainsi, ce sont au total 5 prix qui seront remis par le jury du Grand Prix international.

 

Création du Prix féminin International

Ce qui fait la particularité de cette 10ème édition du POESAM, c‘est la création du Prix féminin International. Ce dernier a pour objectif de récompenser soit une femme ou un projet proposant une solution technologique pour améliorer les conditions de vie des femmes. Ainsi, cela peut être en termes de création ou de préservation des emplois, d’autonomisation, de collecte de données sur le genre, ou encore d’inclusion numérique et financière.

 

Prix Spécial 10ème année

Par ailleurs, la création du Prix Spécial 10ème année vise, à récompenser les projets ayant pour objectif l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap, d’exclusion, de précarité sociale et économique. POESAM 2020, qui depuis sa création en 2011, a déjà soutenu une trentaine de projets, s’adresse aux étudiants, aux salariés ou aux entrepreneurs de plus de 21 ans, dont l’initiative a moins de trois ans d’âge.

 

POESAM 2020 – les projets malgaches

Du côté de Madagascar, 26 projets ont été enregistrés pour cette nouvelle édition. E-commerce, éducation ou environnement, les porteurs de projets sont nombreux. D’ailleurs, les secteurs qui ont la côte sont l’e-commerce et l’éducation, avec 5 projets chacun. Lors de l’édition 2019, le projet malgache Flitride est reparti avec le 3e prix de 10 000 euros.

 

E-commerce et crowdfunding

Parmi les projets retenus, eDREAM est une plateforme de commerce web ou mobile permettant à des personnes ou des entreprises de créer leurs propres boutiques, magasins, ou restaurants en ligne, de trouver des produits ou des services. On retrouve également E-csura, un projet innovant et révolutionnaire du e-commerce, utilisant la technologie blockchain au service du e-commerce dans les pays d’Afrique. L’application aura une interface simple et face à utiliser pour inclure numériquement un grand nombre des utilisateurs (surtout les femmes) quels que soient leurs niveaux de compétence en informatique. Enfin, parmi les projets de la Grande île, l’ESS Andao Share veut donner les moyens aux associations d’œuvrer pour le développement du pays en rétablissant la confiance entre elles et les donateurs.

 

17 pays, 5 prix

Les 17 pays participant au POESAM 2020 sont : Botswana, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Jordanie, Liberia, Madagascar, Mali, Maroc, RCA, RDC, Sénégal, Sierra Leone et Tunisie. Pour rappel, les inscriptions étaient ouvertes du 9 mars au 5 juin. La première phase du concours a lieu au niveau national. Il se déroulera du 10 juin au 31 août. Enfin, 5 prix seront décernés par le jury du Grand Prix international entre mi-septembre et mi-octobre.

To Top

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !