Mobile

Android veut à tout prix copier le face-scanning tech de l’iPhone X !

le-face-ID-d'apple

Les fabricants de smartphones Android s’activent durement à la création d’une technologie de reconnaissance faciale similaire à celle qui équipe d’ores et déjà l’iPhone X. Pour l’heure, c’est quitte ou double : cette option pourrait soit être un véritable succès ou un flop considérable.

 

 

En dévoilant l’iPhone X, Apple propose une nouvelle manière de sécuriser et de verrouiller/déverrouiller l’iPhone : le Face ID. Il s’agit d’une nouvelle technologie de reconnaissance faciale basée sur une analyse 3D du visage. L’outil diffère de ceux implantés dans des smartphones concurrents, qui peuvent être trompés par une simple photo de l’utilisateur.

Cette nouvelle tendance a été relevée par Ming-Chi Kuo, analyste réputé de KGI Securities. Il soutient en effet que pour Android, la détection 3D a « remplacé la reconnaissance optique d’empreintes digitales comme le dernier thème d’investissement clé ». C’est d’ailleurs lui-même qui, en août dernier, avait soutenu que dans le domaine des capteurs 3D de reconnaissance faciale et d’objet, Apple aurait un à deux ans d’avance sur ses concurrents, dont Qualcomm, l’un des constructeurs les plus engagés en la matière. Bien sûr, Apple n’est pas la première entreprise à intégrer une technologie de reconnaissance faciale dans ses téléphones. Samsung l’a implémenté sur certains appareils depuis des années, sans pour autant séduire les utilisateurs.

L’empreinte digitale s’est démodée

« Nous avons constaté un intérêt et une implication considérables parmi les principaux fournisseurs d’Android dans la détection 3D depuis le dévoilement de l’iPhone X. Les vendeurs de téléphones Android sont de plus en plus impliqués dans la détection 3D depuis l’annonce de l’iPhone X, les demandes d’une technologie similaire ont plus ou moins triplé, voire plus » écrit l’analyste.

Selon Ming-Chi Kuo, l’objectif précédent, l’intégration des scanners d’empreintes digitales sous l’écran, était fondamentalement une mise à niveau de ce qui était auparavant disponible. « La détection 3D offre par ailleurs une expérience révolutionnaire et garantit une meilleure revenue à long terme. Cette nouvelle technologie permet non seulement la reconnaissance faciale dans les applications de sécurité, mais elle permet aussi aux utilisateurs de créer des expressions amusantes grâce à Animoji (un facteur clé dans le développement de réalité augmentée).

En d’autres termes, les scanners d’empreintes digitales sont désormais ennuyeux. Les rivaux d’Apple ont vu ce que la détection 3D peut faire et ils veulent maintenant leur part du gâteau.

Apple se fiche d’être le premier tant qu’il le fait mieux

Apple n’est pas souvent à la pointe de l’innovation. L’iPhone par exemple, n’était pas le premier smartphone à écran tactile, l’Apple Watch n’était pas la première smartwatch. Le géant californien exerce en revanche une énorme influence et quand il décide de se concentrer sur quelque chose, le reste de l’industrie prend note et souvent l’imite.

Revenons à la décision controversée d’Apple de laisser tomber la prise casque de l’iPhone 7 en 2016 en faveur des écouteurs sans fil. Certains se sont indignés de ce changement et Google s’est même moqué de la marque à la pomme en annonçant son smartphone Pixel, équipé d’une prise casque. Néanmoins, un an plus tard, lorsque Google a dévoilé le Pixel 2, il a discrètement éliminé sa prise casque.

Android

Ainsi, selon certaines analystes, avec Face ID, Apple aurait pris une avance non négligeable sur ses concurrents concernant la reconnaissance faciale. Reste à voir l’efficacité de la technologie en question sur l’iPhone X en premier lieu, avec le retour des spécialistes et du grand public une fois l’appareil disponible à l’achat. Rappelons que les précommandes sont ouverts depuis le 27 octobre  dernier et les stocks seraient dans un premier temps très limités.

To Top
$(".comment-click-15737").on("click", function(){ $(".com-click-id-15737").show(); $(".disqus-thread-15737").show(); $(".com-but-15737").hide(); }); // Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); });

Inscris-toi à la newsletter

pour recevoir chaque semaine l'actualité

de l'innovation et des startups dans l'Océan Indien !